Economie

Production Cobalt : Vers une concurrence accrue entre la RDC et l’Australie ?

La République Démocratique du Congo pourrait ne plus être seul maître dans la production du cobalt. Selon Fitch Solutions, une agence de notation financière internationale, le pays devrait faire face à la concurrence prochaine avec l’Asutralie. Deuxième producteur mondial du cobalt, derrière la RDC, l’Australie offre un environnement moins risqué que le Congo. C’est le principal argument que relève l’agence Fitch Solutions pour prédire que les investissements dans la production du cobalt pourrait s’orienter vers ce pays de l’Océanie.

Selon la lecture de Fitch Solutions, s’il est vrai que la RDC est encore la destination numéro 1 des firmes consommatrices du cobalt avec ses 50% des réserves mondiales de ce métal découvertes jusqu’ici, le renversement de la tendance ne peut être écarté.

A des milliers de kilomètres du Lualaba, capitale mondiale du cobalt, un autre pays producteur pointe son nez. L’Australie, également pays minier, serait un futur grand concurrent de la RDC. Ce pays de l’Océanie pourrait attirer une grande partie des investisseurs qui s’orientent aujourd’hui vers le Congo-Kinshasa. C’est du moins ce que prédit l’agence de notation financière internationale, Fitch solutions. Pour cette agence, l’Australie, serait une alternative moins risquée en ce qui concerne les risques liés aux droits de l’homme et à l’environnement. La réglementation minière australienne donne la priorité aux processus d’extraction durables, ce qui est attrayant pour les pays ayant des normes environnementales strictes, estime cette agence.

Et l’instabilité politique en RDC constitue une faiblesse pour le Congo. Tout de même, il convient de relativiser les prédictions de Fitch solutions, car les réalités politiques, loin d’être seulement un point faible de la RDC, elles peuvent être une attraction pour certains investisseurs pour faire fortune.

Aussi, en termes de production, l’Australie, avec 57000 tonnes cobalt par an, est loin d’égaler le Congo, dont la production de ce minerai indispensable pour les voitures électriques, en 2020 a avoisinné le 100 000 tonnes.

Patrick Ilunga

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top