Economie

Progrès continue dans le remplacement des réserves : Mark Bristow : ” Réussir l’exploration, c’est assurer l’avenir de Kibali Goldmines. ”

” La capacité de Kibali Goldmines (KGM), la plus grande mine d’or de classe mondiale d’Afrique, à remplacer ses réserves au-delà de l’épuisement assurera sa position future comme l’un des actifs de niveau 1 de Barrick Gold Corporation ”, a déclaré, jeudi 27 octobre 2022, M. Mark Bristow, Président et Directeur Général, au cours de la 46ème conférence de presse de Kibali Goldmines, une joint-venture entre Barrick Gold Corporation (Actionnaire-gérant avec 45% des parts), Anglogold Ashanti (45% également) et la société para-publique Sokimo (Société minière de Kilo-Moto, 10% des parts). S’adressant aux médias locaux dans capitale congolaise, Dr Bristow a fait savoir que la mine, vieille de 13 ans, qui vient d’améliorer ses performances sur trois trimestres consécutifs, a encore un énorme potentiel. Grâce à l’expansion continue de son portefeuille d’exploration, elle est bien placée pour maintenir son plan d’affaires pendant au moins dix ans encore.

En effet, la durée de la mine souterraine à Kibali a été prolongée de deux ans, avec la contribution du corps minéralisé 11.000 au plan de la mine. Ce corps minéralisé, selon la Direction de Kibali, continue à fournir des résultats prometteurs tout en créant de la valeur, en restant ouvert en profondeur. Les forages en cours à Mengu Hill, Agbarabo, Rhino, Zambula et Makoro démontrent un potentiel pour des mines satellites supplémentaires, à ciel ouvert et souterraine.

Dans la grande salle de l’hôtel Memling pleine comme un œuf après la levée des restrictions gouvernementales liées à la pandémie de Covid-19, le PDG de Barrick, Dr Bristow, a rappelé à l’assistance qu’avec un investissement dans le pays de 4,2 milliards de dollars, Kibali a apporté une contribution importante au compte du Trésor congolais. Plus important encore, elle a transformé la région Nord-Est du pays, auparavant non développée, en un nouveau pôle économique de croissance et florissante.

Concernée aussi par la Loi n°18/001 du 9 mars 2018 portant sur la dotation de 0,3% du chiffre d’affaires des entreprises minières pour contribution aux projets de développement communautaire, le Président du conseil de gérance de Kibali Goldmines, a souligné que son entreprise est prête pour s’acquitter de son devoir relatif à cette contribution au profit des communautés locales affectées par les activités minières. A ce propos, au cours du 3ème trimestre 2022, le Ministre des Mines, Mme Antoinette N’Samba Kalambayi, a installé les membres du comité de pilotage du fonds de développement communautaire et social de Kibali, constitué par la dotation de 0,3% du chiffre d’affaires annuel de la mine. Un montant de 13,7 millions de dollars américains accumulé au cours des

trois derniêres années, a déjà été affecté à des projets communautaires qui seront lancés cette année.

La nouvelle église catholique de 2,500 places de Kokiza a récemment été remise officiellement et acceptée par le Diocèse et ses quelques 30,000 fidèles qui ont été réinstallés dans la nouvelle cité entre 2010 et 2016. Evénement auquel a assisté l’évêque d’Isiro. La construction de la paroisse Sainte Barbe a commencé en 2011 et s’est achevée début 2013. Barrick continue également d’investir dans l’avenir de la biodiversité africaine en prėvoyant la réintroduction de 76 rhinocéros blancs – animal symbole et tothème de Kibali – dans le Parc national de la Garamba, une mesure essentielle dans son plan à long terme de protection de cette espèce menacée.

Après cette brillante présentation faite à l’aide des diapositives, place à quelques donations dans le cadre de la fondation ” Nos Vies en Partage ”. Des chèques symboliques dont les montants n’ont pas été communiqués à la presse, ont été remis à quelques personnes physiques et morales congolaises dont la Paroisse catholique Sainte Catherine de Sienne, représentée par le non moins célèbre abbé Yves Koko. Puis, viendra l’étape de jeu des questions et réponses pour éclairer la lanterne des participants.

Cette quatrième conférence trimestrielle de Kibali Goldmines a connu aussi la participation exceptionnelle de la ministre nationale de la Culture, arts et patrimoine, Mme Catherine Kathungu Furaha, du nouveau Directeur Général de la Sokimo, M. Bonongo Tokole, des quelques élus de la province du Haut-Uélé et convives qui ont profité de cette occasion ainsi offerte pour certains, féliciter le travail abattu par KGM dans le développement socio-économique de leur contrée, et pour d’autres, poser des questions d’éclaircissement sur Kibali gold projet à l’orateur du jour.

Il est aussi bon à savoir que Barrick dont le retour à la Chambre des Mines de la Fédération des entreprises du Congo (FEC) a été salué par plus d’un participant, opère dans dix-huit (18) pays dans quatre (4) continents. Le partenariat avec tous ces pays hôtes est un élément fondamental de sa politique d’entreprise.

L’investissement de la coentreprise entre Barrick, Anglogold Ashanti et la Sokimo a déjà dépassé la barre de 4,2 milliards de dollars américains répartis de la manière suivante (Mise à jour en date du 27 octobre 2022) :  1) 2,29 milliards USD de paiements aux entrepreneurs et fournisseurs ; 2) 193, 3 millions USD investis dans les infrastructures et soutien aux communautés ; 3) 594 millions USD payés comme salaires aux employés dont la majorité sont des nationaux et enfin ; 4) 1, 16 milliard payés au titre des redevances, impôts et permis.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top