Economie

Progrès réalisés dans la mise en œuvre de la norme ITIE : Après le satisfecit général, Mwando Nsimba en appelle à ne pas baisser les bras

Une semaine après la publication du rapport du conseil d’administration de l’Initiative pour la Transparence dans les Industries Extractives, ITIE en sigle, à l’international, le Gouvernement Sama Lukonde a donné, ce jeudi 20 octobre, sa position officielle après l’obtention par la République Démocratique du Congo (RDC) d’un score général élevé de 85,5 points dans la mise en œuvre de la Norme ITIE 2019. L’un des artisans de ce success-story, le ministre du Plan, M. Christian Mwando Nsimba, qui parlait au nom du Gouvernement de la République, s’en est félicité. Profitant de l’occasion ainsi offerte, le warrior Mwando Nsimba en a appelé à maintenir le cap et surtout, le vol. C’était devant M. Jean-Jacques Kayembe, ci-devant Coordonnateur national de l’ITIE-RDC, de Mme Yvonne Mbala, Représentante des Entreprises pétrolières au Comité Exécutif de l’ITIE-RDC et Vice-présidente de la filiale PERENCO REP en RDC, de M. Jean-Claude Katende, Président de l’Association africaine pour la défense des droits de l’homme (ASADHO), une ONG des droits de l’homme, et des quelques représentants des médias locaux triés sur le volet.

” C’est un sentiment de fierté mais aussi une exhortation à maintenir le cap et surtout, à maintenir le vol  ”, a déclaré d’entrée de jeu le warrior Mwando Nsimba Christian qui répondait à une question de la presse économique.

Quelles sont les conséquences de ce bon score réalisé par la RDC ? ” C’est un élément important pour attirer les Investisseurs Directs Étrangers (IDE). Parce qu’il démontre à suffisance que nous sommes résolument engagés dans un processus irréversible de transparence dans le secteur des ressources naturelles. Vous savez très bien que beaucoup d’investisseurs fuient les pays où il n’y a pas beaucoup de transparence et surtout, ils ont peur d’être indexés pour des questions liées notamment, au blanchiment des capitaux et financement du terrorisme ”, a fait savoir le ministre du Plan Mwando Nsimba. Et de poursuivre : ” Le fait que nous ayons un score élevé montre que les gens peuvent venir investir sans avoir peur d’être indexés pour blanchiment des capitaux notamment ”.

Dans la foulée, le ministre du Plan, Mwando Nsimba Christian, a fait savoir que ce motif de fierté ne doit pas être une occasion pour toutes les parties prenantes de baisser les bras, avant de rassurer même les gens qui peuvent les financer qu’un certain nombre des contrôles est fait pour qu’ils payent ce qu’ils déclarent, qu’ils publient ce qu’ils payent et qu’il n’y a rien à cacher dans les opérations que ces entreprises qui veulent investir dans le pays dans se secteur dans notre pays aient à cacher.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top