Politique

Projet lumière pour tous en RDC : Félix Tshisekedi lance l’éclairage public au quartier Mikondo à N’sele


Le quartier Mikondo, situé dans la périphérie Est de Kinshasa, dans la commune de la Nsele, district de la Tshangu, a connu une effervescence particulière, vendredi 6 août 2021 dans la soirée, à la faveur du lancement officiel du projet pilote d’éclairage public. Visiblement heureux d’expérimenter, pour la première fois, ce qui avait tout l’air d’une nouveauté dans leur juridiction, les habitants de Mikondo ont rendu hommage au Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, initiateur du projet.

 

Présent à la cérémonie, le Chef de l’Etat a tenu, par ce geste, à booster le projet “Lumière pour tous” qui matérialise sa vision, celle d’améliorer le quotidien des congolais par des actions à impact social visible. Fruit du partenariat entre l’Agence nationale de l’électrification et des services énergétiques en milieux ruraux et périurbains (ANSER) et la société Solektra, ce projet se veut ambitieux avec, à la clé, une probable extension du réseau à grande échelle dans l’arrière-pays en ciblant notamment quelques villages dans les provinces de la Tshopo et du sud Kivu, rapporte la presse présidentielle.

La cérémonie en elle-même fut très brève dans son agencement, ponctuée par trois interventions dont celle du Gouverneur de la ville de Kinshasa, Gentiny Ngobila. Ce dernier a, tout en remerciant le Chef de l’Etat pour cette initiative louable, exhorté la population locale à prendre soin de cet ouvrage dont l’une des dividendes à tirer sera, sans nul doute, le développement des activités commerciales et, surtout, la diminution du banditisme urbain.

A la suite du Directeur général de Solektra qui a rassuré sur l’implication de son entreprise dans le développement du programme, le Directeur-Général d’ANSER a, pour sa part, égrené les différentes articulations dudit projet. Faisant suite à la capitalisation du Fond Mwinda inauguré en janvier 2021 avec un apport de l’ordre de 5 millions de dollars, le projet “Lumière pour tous” est à sa phase pilote et cible 3000 ménages répartis sur 6 villages. « Les résultats attendus ne seront disponibles que dès la fin du mois d’août », a noté le responsable d’Anser.

Toutefois, vu que le volet éclairage public ne correspondait pas au mécanisme de fonctionnement de « Fond Mwinda », un modèle économique censé prendre en charge ce segment de l’électrification, avait été imaginé, a-t-il indiqué. En 45 jours, l’essentiel du travail avait été réalisé avec le concours des jeunes du quartier sur une vitesse d’exécution de 1Km par jour (installation des panneaux, montage des poteaux etc). Bénéficiant d’un entretien tous les six mois, les lampes ont une garantie de 6 ans, avec une durée de vie de près de 18 ans, renseigne-t-on.

Le patron d’ANSER a terminé par solliciter l’implication du Chef de l’Etat dans le processus d’obtention des ressources nécessaires qu’imposent les urgences liées à l’électrification imminente du territoire national.
Pour rappel, ANSER est un organe technique de l’Etat congolais dont la mission principale est de promouvoir les opportunités d’investissement dans le secteur énergétique en milieux rural et périurbain.

Théodore Ngandu.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top