Economie

RDC – Assemblée nationale : Les députés nationaux en séminaire de réflexion sur la crédibilité budgétaire

Les députés nationaux membres de la Commission Economique et Financière de l’Assemblée Nationale (ECOFIN) se sont retrouvés, le lundi 03 octobre 2022, au Cercle de Kinshasa, dans le cadre d’un séminaire de haut niveau sur la Crédibilité du budget de l’Etat en République Démocratique du Congo (RDC). Cette activité a été animée par les experts du Fonds Monétaire International (FMI) dont notamment M. Harry Snoek, Consultant au FMI/Département des finances publiques, et M. Ephrem Ghonda Makiadi, Conseiller régional en gestion des dépenses publiques au Centre régional de développement des capacités du FMI pour l’Afrique centrale (AFRITAC Centre).

Les échanges qui ont eu lieu lors de cette activité de haut niveau se sont déroulés sous forme d’une analyse comparative entre les pratiques parlementaires internationales d’une part, et les procédures parlementaires sur la gestion des finances publiques en RDC, d’autre part.

Il sied de rappeler que, selon plusieurs études diagnostiques réalisées par les institutions et organismes internationaux, la RDC est confrontée au problème de crédibilité du budget, tant en prévision qu’en exécution. Et c’est pour relever ce défi qu’il a été initié ce cadre d’échange et de réflexion réunissant les Parlementaires, membres de la commission ECOFIN.

Ce séminaire s’inscrit également dans le cadre du renforcement de la discipline budgétaire. En effet, l’organe législatif qui joue un rôle crucial de supervision dans le processus budgétaire et dont les membres ont pour mandat de veiller à la transparence et la responsabilité de la gestion budgétaire, demeure un acteur majeur pour l’amélioration de la performance budgétaire. Au cours de ce séminaire, les députés nationaux se sont largement penchés sur le rôle d’un parlementaire en matière budgétaire concernant : l’évaluation des prévisions macroéconomiques et leur impact sur les prévisions des recettes ; l’exhaustivité de l’information budgétaire fournie au parlement et le droit d’amendement parlementaire.

Organisée par le Comité d’Orientation de la Réforme des Finances publiques, (COREF) et bénéficiant de l’appui financier de la Banque africaine de développement (BAD) à travers la Cellule d’exécution des financements en faveur des Etats fragiles (CFEF), cette activité qui a connu la participation de plusieurs hautes personnalités visait à renforcer les capacités d’analyse des députés nationaux membres de la commission ECOFIN, afin de mieux préparer les travaux parlementaires pour l’adoption du budget 2023. Il s’agit là, des échanges de haut niveau sur le pouvoir budgétaire du parlement.

Ainsi, grâce aux conclusions issues de cette matinée de réflexion, la RDC avance résolument vers des prévisions budgétaires transparentes et responsables, vecteur d’une croissance économique forte, et ce, au travers d’une gestion budgétaire crédible.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top