ACTUALITE

RDC- ESU : A quand la réprise des activités académiques !

La question vaut tout son pesant d’or. A quand la situation au niveau des établissements publics  d’enseignement supérieur et universitaire sera rentrée à la normale ? La réponse tarde à être trouvée. Quelques étudiants de ces établissements, lassés par le temps qui court, saisis par la crainte de voir l’année académique 2021-2022 se solder en une année balche suite à la longue grève des professeurs, ont manifesté ce lundi 28 février 2022.

Il y a d’abord les apprenants de l’Université pédagogique nationale (UNP), qui ont battu le pavé dans la mâtinée de ce lundi dernier devant leur Alma mater, pour exiger la reprise des activités académiques. Une protestation qui a donné lieu à des tirs des gaz lacrymogènes de la police pour disperser les étudiants, mais aussi, ces derniers ont eu à faire usage de jet des projectiles à l’encontre des forces de l’ordre.

Le même climat a été observé à l’Institut supérieur pédagogique de la Gombe (ISP-Gombe) de Kinshasa, qui ont assiégé aussi le cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU) Muhindo Nzangi, situé non loin de leur institut.

Après quelques moments d’échanges avec les étudiants, le ministre de l’ESU a joué à l’apaisement, en avançant qu’après les négociations avec le banc syndical des professeurs de l’ESU, rien ne peut justifier que ces enseignants ne reprennent le chemin de cours. Il a rassuré les étudiants que l’année académique 2021-2022 ne sera pas déclarée blanche. «Je dis et j’insiste qu’il n’y aura pas d’année blanche. Nous allons tout faire pour éviter qu’il y ait l’année blanche. Le temps qui a été perdu sera récupéré. Nous travaillons pour qu’avant la fin de la semaine, les activités reprennent dans les universités où le mouvement de grève persiste encore» a fait savoir Muhindo Nzangi, qui a appelé en outre toutes les parties à travailler de manière à sauver l’année académique surtout pour le respect à l’éducation et à la jeunesse.

Les étudiants de la RDC réunis au sein de la Représentation des étudiants du Congo (REC) semblent ne pas décolérer. Dans une correspondance adressée pour information au gouverneur de la ville de Kinshasa, elle projette  une marche pacifique en date du 03 mars 2022 sur toute l’entendue de la république démocratique du Congo et à Kinshasa.  «une marche de protestation afin d’exiger la reprise immédiate des activités académique et c’est dans le seul souci de sauver l’année académique et défendre notre droit à l’éducation conformément aux articles 42 et 43 de la constitution.» peut-on lire dans cette correspondance de la REC.

Le gouvernement et le Réseau des associations des professeurs des universités et instituts supérieurs du Congo (RAPUCO) ont signé un protocole d’accord en date du 14 février cournant. Ce document devrait ouvrir la voie à des travaux en commission entre les deux parties, selon le ministère de l’ESU, pour la suspension effective de la grève, un mouvement entamé depuis le 05 janvier, la date même du lancement de l’année académique 2021-2022. 

Si le ministre Muhindo Nzangi a affirmé que rien n’empêche la reprise des activités académiques, le corps professoral lui dit attendre  l’issue des travaux en commission. C’est ce qui conditionne visiblement  la reprise des cours aux établissements publics d’enseignement supérieur et universitaire.

Benie Mbaya

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top