Politique

RDC : Jean-Marc Kabund, une nouvelle offre politique !

Si il est de notoriété universelle que dans le champ politique les alliances se font et se défont, il est aussi admissible d’assistater à des scènes de défection individuelle pour des nouvelles propositions. C’est en tout cas à cette dernière que Jean Marc Kabund a invité les congolais à assister, car aujourd’hui il se propose comme porteur d’une nouvelle offre politique en République démocratique Congo (RDC) C’était le sens de sa sortie médiatique devant les journalistes et de la sortie officielle de son parti politique Alliance pour le changement (ACh) ce 18 juillet 2022.

Cet ancien président intérimaire de l’UDPS, parti présidentiel, a indiqué à cette occasion que le nouveau parti politique que lui et ses compagnons viennent de mettre en place, « fera sans nul doute l’opposition au régime actuel pour deux raisons» a-t-il fait savoir. Il est clair que celui qui s’est opposé à Kabila, aussi entant que secrétaire général de l’UDPS, va s’assumer comme opposant d’un régime dont il a participer activement comme bien d’autres, pour sa conquête du pouvoir.

La première raison est que, selon Jean-Marc Kabund, le pays est en souffrance de l’absence d’une vision claire et d’un leadership convaincant. La deuxième raison est que son parti politique est une « proposition d’une nouvelle offre politique que nous considérons comme alternative crédible» à l’offre politique en cours de fonctionnement dans les institutions de l’Etat dirigé par Félix Tshisekedi, a-t-il avancée.

Il faut dire que Jean Marc Kabund ne manque par des armes pour apporter du sien dans le processus de l’édification de la République démocratique du Congo. Se réclamant fils idéologique d’Etienne Tshisekedi, l’ancien collaborateur de Christophe Mboso a annoncé que son nouveau parti politique se battra en 2023 pour gagner le pouvoir à tous les niveaux. Il s’est aussi dit ouvert à des alliances, mais uniquement avec des formations politiques crédibles. Le parti politique Alliance pour le changement (ACh) est de gauche, et prône la sociale démocratie, il a comme devise : ” Liberté, Égalité et Justice”.

À côté de cette nouvelle vie politique annoncée à la place publique, Jean Marc Kabund n’a pas pu s’empêcher d’évoquer les questions d’actualité. A l’exemple de la situation de l’insécurité à l’Est du pays, là aussi il s’est montré très virulent a l’égard du régime en place, qui selon lui, n’apporte pas un soutient souhaité aux forces de défense et de sécurité du pays.

Alors que les élections approchent, si on s’en tient au délai constitutionnel, l’élu de Mont hamba a fustigié la concentration du pouvoir, mais aussi un plan ourdi de postposer les échéances électorales du 4e cycle qui doivent avoir lieu en 2023.

Il faut rappeler que Jean Marc Kabund, alors premier vice Président de l’Assemblée nationale, il a annoncé sa démission de ces fonctions en janvier 2022, suite à une altercation qu’il a eu avec les garde républicaine sur une route de Kinshasa, ce qui a value une expédition punitive dans sa résidence. Celà, avant qu’il ne dépose officiellement sa démission au mois de mars de la même année au bureau de la chambre basse du parlement. C’est pratiquement après 6 mois de silence, que cet homme politique congolais a décidé de s’exprimer, avec des nouvelles orientations pour sa carrière politique.

Voldi Kengi

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top