ACTUALITE

RDC – Recyclage des bouteilles plastiques : Eve Bazaïba et Medhi Attieh signent un partenariat salvatrice pour la protection de l’environnement

C’est une bonne nouvelle pour les Kinois et Kinois et tous les étrangers vivants en République Démocratique du Congo qui ont choisi Kinshasa comme leur ville de résidence. Bientôt la capitale congolaise va revêtir son statut de Kin-la-belle. La raison ? En effet, la Vice-première ministre et ministre de l’Environnement et Développement Durable, Eve Bazaïba Masudi, et le Directeur Général de la société OK Plast, Medhi Attieh, ont signé, mercredi 9 mars 2022, à Kinshasa, une convention de partenariat évalué à plus de 15 millions de dollars américains. Étalé sur une durée de cinq ans, ledit partenariat porte essentiellement sur la protection de l’environnement et l’assainissement permanent de la capitale congolaise. A la longue, selon les deux parties, il sera élargi aux 25 autres provinces de la République. Mais de quoi s’agit-il au juste ? Concrètement, il s’agit d’un partenariat mutuellement avantageux conclu entre le Gouvernement Sama Lukonde, représenté par la Vice-première ministre en charge de l’Environnement et Développement durable, et la société citoyenne OK PLAST, représenté au plus haut niveau par son Directeur Général. Celui-ci était  accompagné du Délégué Général du Groupe Angel, M. Jérôme Sekana. Le choix porté sur OK PLAST n’est pas un fait du hasard mais il est consécutif à l’engagement de cette entreprise dans la protection de l’environnement.

Pour la petite histoire, la société OK PLAST, à travers son usine moderne dénommé ” Kintoko ” en construction (Presque terminée, Ndlr) sur l’avenue des Poids-lourds à Kingabwa, dans la commune urbano-rurale de Limete, se présente comme une alternative efficace à la gestion des déchets plastiques et autres emballages plastiques non biodégradables. A travers ce partenariat, OK PLAST qui offre ainsi une solution complète de recyclage au pays, collecte chaque jour sauf dimanche des bouteilles plastiques usées, des cassiers de boissons et autres produits biodégradables pour ensuite, les traiter et les recycler afin de leur donner une seconde vie.

Chemin faisant, OK PLAST participe directement et indirectement à l’assainissement de la ville-province de Kinshasa, au développement durable, à l’économie circulaire qui permet la réduction de la pollution plastique qui ne cesse d’envahir la ville avec des conséquences incalculables sur les nappes phréatiques, écosystèmes, le sol, l’habitat, la santé humaine et le développement durable.

Au regard de ce travail abattu, la Vice-Première Ministre, Ministre de l’Environnement et Développement durable,s’est félicité du choix porté sur cette entreprise faisant partie intégrante du groupe Angel.

” J’ai confiance avec un investisseur sérieux qui est déterminé à réaliser son projet avec 15 millions de dollars américains. Ici, ce sont des clauses que les deux parties doivent respecter par leurs engagements. C’est un bon projet qui va lutter contre les maladies des mains sales, l’insalubrité et va rendre la ville propre, en créant des emplois, etc. Je suis fière d’accompagner une telle entreprise où je n’accepterai pas de tracasseries fiscales. Je suis là pour faciliter les choses et l’entreprise est appelée à respecter les lois de la République ”, a indiqué Eve Bazaiba.

Pour sa part, Medhi Attieh, Directeur Général d’OK PLAST, a salué la signature de ce partenariat combien nécessaire.

” Un an déjà depuis que nous avons commencé ce travail de recyclage avec la signature de la Convention pour la production des bouteilles plastiques. Avec cette convention de partenariat entre le Gouvernement congolais par le biais de la VPM en charge de l’Environnement et la société OK PLAST, on s’achemine lentement mais sûrement vers la disparition totale des bouteilles plastiques (PET) non seulement à Kinshasa, mais aussi à travers le pays, car la société OK PLAST a l’ambition de se déployer sur l’ensemble du territoire congolais ”.

D’après Jérôme Sekana, Directeur général de l’Agence Galaxie Média, agence conseil en communication de la société OK PLAST, l’accompagnement du Gouvernement peut se faire de plusieurs façons.

” Après la signature de cette convention signée entre la Vice-première ministre, ministre de l’Environnement et la société OK PLAST, interviendra la signature d’un protocole d’accord. Suivra ainsi le transfert du dossier au niveau du Gouvernement où il sera question de prendre des décisions pour accompagner le projet. Il existe plusieurs façons d’accompagner le projet. L’accompagnement peut intervenir en termes d’exonérations et autres allégements fiscaux et douaniers qui pourront être accordés. En passant, il faut rappeler que la mission de tarabiscoter la ville, la débarasser des bouteilles en plastique revient à l’Etat. Celui-ci peut confier cette mission aux privés par délégation de pouvoir. Voilà pourquoi, l’Etat doit s’impliquer au plus haut niveau ”, a-t-il expliqué.

Rappelons que la ville de Kinshasa produit plus entre 10 000 et 15 000 tonnes de déchets par jour dont les plastiques qui doivent être recyclés en permanence. Au regard de l’absence d’un véritable système de collecte et de recyclage des déchets divers propre à la ville, ce partenariat qui constitue une aubaine pour les pouvoirs publics, tombe à point nommé.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top