securité

RDC-Rwanda : Quid de la position de l’Ouganda ?

Alors que les nouvelles au Nord-Kivu font état des affrontements nourris autour du village de Bunagana dans le territoire de Rutshuru, plusieurs ont soupçonné un soutien venant de l’Ouganda au Rwanda dans l’agression de la RDC. Des voix se sont élevées pour dénoncer ce soutien supposé de l’UPDF( armée ougandaise) aux agresseurs alors que Kampala mène avec les FARDC des opérations conjointes pour traquer les terroristes d’ADF en Ituri et au Nord-Kivu.

Plusieurs personnalités se sont persuadées que les déclarations, sur la guerre dans le Kivu, (via tweeter) du Général Muhoozi Kainerugaba, chef de l’armée terrestre , de surcroît, fils biologique du président Yoweri Museveni, constituent le casus belli qui montre ouvertement l’intention de l’UPDF à se retourner contre son actuel allié que sont les FARDC. Le même Muhoozi a récemment été à Nairobi pour parler de la RDC au président Uhuru Kenyatta.

Seulement voilà, il faut dire que, officiellement, aucune autorité n’a dénoncé un quelconque appui de l’armée Ougandaise au Rwanda dans la guerre contre la RDC. L’UPDF a signé l’extension des opérations conjointes avec les FARDC le 1 er juin dernier, pour une troisième phase de la traque des ADF, alors que les deux premières phases ont pris six mois.

l’Ouganda vient de sortir (en janvier dernier) de trois ans de brouille avec le Rwanda. Pendant leur moment de conflit, les deux pays ont fermé leurs frontières respectives, suspendant les échanges commerciaux. C’est même à cause, entre autres, de la fermeture de cette frontière que Kampala s’est tourné vers la RDC pour renforcer les liens commerciaux.

En juin 2021, les présidents Yoweri Museveni et Félix Tshisekedi ont lancé des travaux pour la construction et la réhabilitation de 228 km de route reliant, Mpondwe en Ouganda à plusieurs territoires de la RDC. Un projet de 300 millions de dollars américains, financé à 20 pourcent par la RDC et par l’Ouganda à la même hauteur, qui a pour vocation de fluidifier les échanges commerciaux entre les deux pays.

Les opérations conjointes lancées le 30 novembre 2021 dans les deux provinces de la RDC actuellement en état de siège sont visiblement donc un volet militaire d’une opération essentiellement économique dans son fond. Selon un rapport du groupe de recherche sur le Congo, en réalité, “la mission Ougandaise en RDC visait en partie à protéger le pétrole”. “Du point de vue de l’Ouganda, l’opération militaire était également liée à d’autres objectifs, notamment la sécurisation des projets pétroliers ougandais autour du lac Albert qui se trouvent à la frontière entre les deux pays”, indique le rapport.

Mû par les enjeux de cette taille, l’Ouganda peut-il saborder des questions de développement et se mettre à dos l’allié RDC juste pour soutenir une guerre que certains à Kigali et à Kampala se plaisent à présenter comme une guerre de discrimination contre une ou deux communautés ?

Le programme de plusieurs milliards de dollars compte sur les investissements de majors étrangers pour exploiter les réserves sous le lac et construire un oléoduc pour acheminer le pétrole vers le marché.

“L’opération militaire actuelle se déroule dans un contexte de relations déjà tendues entre l’Ouganda et le Rwanda, motivées par des problèmes de sécurité et d’accès aux minerais dans l’est du Congo. Les opérations et les infrastructures routières (construites dans le cadre de l’opération Shujaa) élargissent la sphère d’influence de l’Ouganda dans le région et pourrait potentiellement conduire à une nouvelle escalade de ces tensions”, dit le rapport.

“L’intervention ougandaise a également créé une situation régionale potentiellement explosive avec Kigali”, préviennent les auteurs du rapport.

Patrick Ilunga

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top