ACTUALITE

RDC – Télécoms : Le Gouvernement Sama met fin à la taxe controversée RAM

Après plusieurs mois de contestation, de réclamation, de plaidoyer et des marches pacifiques, suivi des débats houleux au sein du Parlement congolais (Assemblée nationale et Sénat), le Gouvernement congolais que dirige avec maestria Jean-Michel Sama Lukonde, a décidé, comme annoncé lors du dernier conseil des ministres, de supprimer la taxe sur le Registre des appareils mobiles (RAM) à partir de ce mardi 01 mars 2022. C’est le ministre national des Postes, Téléphone et Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (PTNTIC), Augustin Kibassa Maliba, qui a annoncé en personne cette décision gouvernementale, au cours d’une conférence de presse tenue, le 28 février dernier, dans la capitale congolaise.

En effet, la taxe RAM consistait au prélèvement des frais via l’achat des unités par tout détenteur d’une carte sim (Airtel, Vodacom, Africell, Orange…). Le coût s’élevait à 7 dollars américains l’an. Les frais étaient payés en six échéances et prélevés automatiquement sur des crédits de communication dès la recharge.

Selon le warrior Kibassa, cette suppression est justement la réponse aux cris de la population et à la recommandation parlementaire qui, d’une manière ou autre, étaient tous dérangés par ladite taxe. Pour contourner cette taxe controversée, les consommateurs étaient obligés d’acheter, soit des forfaits minutes, soit des mégas pour faire des appels et/ou envoyer des messages.

Cette bonne nouvelle vient juste apporter un ouf de soulagement dans le chef des consommateurs, comme l’a dit un des revendeurs des unités rencontré dans la commune de la Gombe.

” La suppression de cette taxe m’a fait énormément du bien. Même nous les revendeurs, nous étions dérangés par  nos clients parce qu’on retranchait beaucoup d’unités à l’achat et cette suspension nous a beaucoup soulagés et je demande qu’on le supprime pour du bon “, Benoît Alingo. A un autre d’enfoncer le clou.

” Je dis d’abord merci au Gouvernement comme tout congolais. Notre souhait était de voir cette taxe être supprimée. Nous demandons au Gouvernement de nous dire où est passé cet argent qu’on nous a retranché depuis plus d’un an.

Nous félicitons le Gouvernement pour la suppression de cette taxe qui, pour moi, était illicite pour le simple fait que l’exécutif Central ne nous a jamais expliqué la quintessence de la taxe. Nous profitons de cette occasion offerte pour demander juste des explications claires pour les millions des dollars américains qu’a généré la taxe RAM ”, a déclaré à son tour Dieumerci Mwaka.

Instaurée depuis le mois de Mars 2020, la taxe RAM avait pour entre autres objectifs, de lutter contre la prolifération des appareils contrefaits, de lutter contre le vol ou la perte des téléphones mobiles et aussi, de protéger les données téléphoniques de tous les utilisateurs des appareils mobiles en RDC.

Il sied de noter que parmi les avantages de la taxe RAM, il y a notamment l’installation de WiFi gratuit dans les carrefours, lieux publics et dans certains établissements publics.

Patience Lokeke

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top