Politique

Réclamation de la prime de rétrocession aux affaires foncières : Gérald Mugangu annonce l’effectivité de la bancarisation d’ici peu

C’est pour éclairer la lanterne de l’opinion suite aux agitations des agents du ministère des affaires foncières qui ont manifesté dernièrement pour leurs primes de rétrocession et aussi pour le non payement de leurs salaires que le Secrétaire Générale du ministère des Affaires foncières Gérald Mugangu a tenue un point de presse le mercredi 8 septembre courant à Kinshasa .

L’orateur a rassuré que dans un bref délais, la bancarisation des agents de son ministère sera effective pour le payement des primes de rétrocession, lesquelles primes sont non payé pendant 5 mois et non 20 ans comme le réclament les manifestants.

Il a par ailleurs souligné que, parmis les primes que revendiquent les agents, il y a la prime de risque, la prime de diplôme, ainsi que celle de technicité.

“Des primes qui n’existent malheureusement pas au ministère des Affaires foncières”, a fait savoir le SG Gérald Mugangu, avant d’annoncer l’obtention de la prime permanente qui sera effective juste après l’adoption de la loi financière, prime obtenue grâce aux efforts du ministre des affaires foncières Sakombi Molendo.

S’agissant des difficultés dont le ministère des affaires foncières fait face, Gérald Mugangu a noté un nombre gigantesque des agents du ministère qui compte 136 circonscription dont 13 à Kinshasa.

Il a indiqué que, parmi quelques agents qui ont obtenus le matricule il y’ a 5000 nouvelles unités qui doivent encore rejoindre le ministère des affaires foncières chose qui ne rend pas facile la tâche au ministre Sakombi Molendo.

Gérald Mugangu a révélé que, cette bancarisation fera perdre au Ministre Sakombi Molendo 15 % sur le 25 % dans la quote part reconnue par loi.

Parmi les causes qui justifient le pléthore des agents au niveau de son ministère, le secrétaire général a précisé que l’état est devenu le seul employeur, la non prise de retraite des anciens agents et aussi le fait que la fonction publique recrute sans tenir compte de l’organigramme.

Pour y remédier Gérald Mugangu propose la création d’une brigade cadastrale.
La, sera placer le pléthore des agents, mais également apprendre aux agents de l’état le code de bonne conduite, qui va leur permettre de revendiquer leur droit tout en respectant une certaine procédure.

Signalons que parmi les 13 circonscriptions de Kinshasa, ce n’est que dans 4 où il y a des agitations.
Il s’agit des circonscriptions foncières de la Gombe combinée avec celle de Ngaliema, de Kasavubu combinée avec celle de Bandalungwa, et les circonscriptions de la N’sele et N’djili.

Patience Lokeke

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top