INFRASTRUCTURE

Réhabilitation et modernisation des routes au Grand-Kasaï : Félix Tshisekedi amorce la transformation du Congo profond

Chose promise, chose due, dit-on. Le Président de la République, Félix Tshisekedi, a finalement concrétisé sa promesse, celle de lancer le projet de désenclavement du Grand-Kasaï et le connecter à l’Afrique Australe. Le samedi 10 septembre dernier dans l’après-midi à Bena-Mande, une banlieue située à quelques kilomètres de la ville de Kananga, chef-lieu de la Province du Kasaï-Central, le Chef de l’Etat a donné le go des travaux de réhabilitation et modernisation de la route Kananga-Kalamba-Mbuji, une route longue de plus de 200 Km. C’était en présence des autorités politico-administratives du pays dont le Premier Ministre Jean-Michel Sama-Lukonde, le gouverneur de cette province, John Kabeya Shikay mais aussi des bénéficiaires de ce projet. Il faut aussi souligner que cette activité restera à jamais graver dans les têtes des kanangaises et kanangais qui ne jurent que sur la réhabilitation et la modernisation de Kananga-kalamba-Mbuji qui va jusqu’à la frontière avec l’Angola.

Devant la nation, le Président Tshisekedi a posé un acte symbolique de lancement de ce projet de grande envergure qui vient favorablement répondre aux besoins pressants de la population de ce centre su pays, notamment celui de voir l’espace Grand-Kasaï être facilement approvisionné en produits manufacturés.

Selon le représentant de l’entreprise Toha Investment qui exécute ces travaux, la mise en œuvre de ce projet va durer 24 mois. Les travaux proprement dits vont consister à construire la route bitumée et les ponts ainsi qu’à aménager les canalisations. Il faut aussi noter qu’un pont de 150 m devra être jeté sur la rivière Lulua aux portes de l’ex-Luluabourg. A coté  de Toha, il y a aussi la société Safrimex qui s’occupe de la modernisation de la voirie de Kananga tandis que l’égyptienne Arab Contractor travaille sur l'axe Kamwesha-Kananga long de 150 km.

Le Ministre des Infrastructures et Travaux Publics, Alexis Gisaro, a, quant à lui, salué le travail effectué par le Bureau Central de Coordination (BCeCo) piloté de main de maître par son Directeur Général, Jean Mabi Mulumba, qui a signé un contrat, le 11 août 2022, avec la Société Toha Investment en vue de la réhabilitation et modernisation de de cette route d’intérêt socio-économique important pour le Grand-Kasaï et ses environs. Ce contrat a été conclu au terme d’un processus d’adjudication rigoureux et transparent mené par le BCeCo comme maître d’ouvrage délégué dans ce projet.

Toutefois, il faut donc dire que le lancement de ces travaux offre désormais une lueur d’espoir à ces populations qui n’ont pas manqué de remercier le chef de l’état par ces chansons. D’ailleurs, le gouverneur du Kasaï-Central, John Kabeya Shikay, qui s’est dit heureux, a exprimé, pour sa part, le soulagement de ses administrés qui voient en cette route de Kalamba-Mbuji, un vecteur de développement et de croissance économique.

Gisèle Malamba et Djodjo Mulamba

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top