ACTUALITE

Renforcement de coopération bilatérale : Tshisekedi et Ndayishimiye pour le retour d’une paix durable dans la région

La République Démocratique du Congo et la République du Burundi s’activent à renforcer leur relations de coopération et d’amitiés en vue de favoriser les échanges commerciaux, de pacifier leurs frontières communes et de sécuriser leurs territoires, ont affirmé, le samedi dernier à Bujumbura les présidents de deux pays, Félix Tshisekedi et Evariste Ndayishimiye. Les Chefs dirigeants qui se sont rencontrés à l’occasion de la première mission officielle du président congolais au Burundi depuis son accession à la magistrature suprême, ont réitéré leur engagement et volonté d’oeuvrer pour le renforcement de la coopération entre les deux États.

Arrivés en début de soirée de samedi à Bujumbura pour une mission officielle de 72 heures, le Président de la république Félix Tshisekedi et la Distinguée Première Dame ont été accueillis par 21 coups de canons en signe d’honneur à leur entrée au Ntare House, le palais présidentiel du Burundi. Cependant, les Présidents Tshisekedi et Ndayishimiye ont planté deux arbres dans le jardin présidentiel, un rituel réservé aux hôtes de marque pour symboliser le raffermissement des liens d’amitié.

A Ntare House, les deux Chefs d’Etat ont eu un tête-à-tête de près de deux heures à l’issue duquel ils ont réaffirmé leur volonté d’œuvrer pour le renforcement de la coopération entre leurs états, notamment dans le domaine sécuritaire. Ils ont donc insisté sur le retour de la paix durable dans la region tout en luttant contre l’activisme des groupes armés qui sèment la désolation et la terreur à la frontière commune.

Cette rencontre a été aussi l’occasion pour le Burundi de saluer l’adhésion de la RDC à l’EAC pour la facilitation du commerce transfrontalier par la libre circulation des personnes et leurs biens en fixant de manière paritaire la liste des produits bénéficiaires du régime commercial.

Par ailleurs, Kinshasa et Bujumbura se sont engagés à pacifier leurs frontières communes longues de près de 600 km et de part et d’autres des signes positifs ont été donnés. Ensemble, ils veulent également développer des projets de développement des échanges commerciaux et économiques avec l’accélération de la matérialisation des projets intégrateurs.

Il s’agit notamment de la poursuite des travaux de construction du barrage de Ruzizi 3, de construction des routes sur la RN5 (Bujumbura-Uvria-Bukavu), des ponts entre Cibitoke et Luvungi mais la construction du chemin de fer reliant la Tanzanie, le Burundi et la RDC, la construction de postes frontaliers Kavimvira-Gatumba, Kiliba-Vugizo, Kalundu-Bujumbura et Nyamona et Buganda.

Ces projets bénéficient de l’appui des partenaires internationaux dont la Banque Mondiale qui a déjà disponilisé près 150 millions USD dans le cadre de la phase 2 du PFCGL. Et sans oublier l’exploitation agricole dans la plaine de Ruzizi.

Ces échanges entre les Présidents Congolais et Burundais font suite à leur rencontre de février 2022 à Kinshasa et celle du gouverneur du Sud-Kivu avec ses collègues gouverneurs du Burundi tenue au mois de mars de cette même année à Uvira pour les mêmes évoqués ci-haut.

Djodjo Mulamba

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top