Société

Renforcement des capacités dans le secteur agricole et forestier : La FAO réitére son engagement à collaborer avec le ministère de l’environnement et les parties prenantes

Réduire les émissions de gaz à effet de serre ou augmenter les stocks de carbone dans le cadre de l’accord de Paris adopté en 2015 en accord avec les priorités nationales, tel est le sens du lancement, le vendredi 05 Aout, de l’atelier sur le projet de renforcement des capacités dans le secteur de l’agriculture, forestières, et des autres affections de terre en République Démocratique du Congo (RDC) tenu à Béatrice Hôtel à Kinshasa. Cela pour améliorer la transparence et le suivi de la contribution déterminée à l’échelle nationale dans le cadre de cet accord dit de Paris.

Exécuté par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) en étroite collaboration avec le Ministère de l’Environnement et du développement durable, ce projet vise à renforcer les capacités institutionnelles et techniques dans le secteur de l’agriculture, de la foresterie et des autres utilisations des sols (AFOLU). Ainsi pour établir le système de mesurage, de rapportage et de vérification mais aussi améliorer la qualité des inventaires de gaz à effet de serre et suivre les progrès accomplis dans la réalisation de la Contribution Déterminée au niveau National (NDC), afin de se conformer au cadre de transparence renforcée (ETF), dans le cadre de l’Accord de Paris.

Ces travaux s’inscrivent dans le cadre d’un programme mondial qui consiste au renforcement des capacités institutions et Technique, en matière de collecte, d’analyse et des diffusions de données sur la forêt. Il visent aussi pour ce faire à contribuer à produire les informations nécessaires au suivi des progrès accomplis dans la mise en œuvre de la réalisation des contributions déterminées au niveau National.

Dans son mot, le représentant de la FAO se réjouit de la tenue de cet atelier. ” Nous nous réjouissons que cet atelier de lancement, qui fait suite à un travail technique et laborieux que les équipes conjointes de la FAO et du Ministère de l’Environnement et Développement Durable ont réalisé comme une seule équipe au cours d’un atelier qui s’est déroulé toute cette semaine à Kisantu pour produire de façon consensuelle les documents clés dont le PTBA et le plan de renforcement des capcités. Ce travail sera complété par le plan de communication et de plaidoyer, ” a-t-il dit.

A lui de poursuivre : “Je vous réitère ici, l’engagement de la FAO à répondre, conformément à son mandat, et à collaborer avec le Ministère de l’Environnement et développement durable avec les parties prenantes afin d’améliorer la transparence et le suivi de la contribution déterminée à l’échelle nationale” s’est-il adressé au partie prenante.

Le Secrétaire Général du Ministère de l’environnement et développement durable s’est fait representé par un cadre de son administration du nom de Ndaukila Godefroid. Pour lui le lancement des activités rélatives au renforcement du cadre de conférence coïncide avec la finalisation de la formulation de la feuille de route pour la mise en œuvre de la contribution déterminée à l’échelle nationale dans le secteur de l’agriculture, la foresterie et autres affectations de terre qui est un domaine prioritaire au regard du bilan national des émissions de gaz à effet de serre dans le contexte national de développement.

Signalons que plusieurs résultats sont attendus à la fin de ce projet de renforcement de capacités. Il y a notamment : le renforcement des capacités institutionnelles et techniques de la RDC, envie de se conformer au cadre de transparence renforcée (ETF), pour collecter des données et rendre compte de ses émissions et absorption de gaz à effet de serre (GES) dans le secteur de l’agriculture, de la foresterie et d’autres affectations de terre (AFAT).

Patience Lokeke

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top