Non classé

C’est la Rentrée scolaire 2020-2021 : Quelques écoles de Kinshasa hésitent encore pour dispenser les cours


La rentrée scolaire a été effective depuis le lundi 04 octobre dernier sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo, date arrêtée par le Ministre de l’enseignement Primaire Secondaire et Techniques, (EPST).

La rédaction de Geopolis Hebdo a fait un baladeur dans quelques écoles de Kinshasa, précisément dans la commune de la Gombe quand à ce.

Il s’avère selon le constat fait que quelques établissements scolaires fonctionnent normalement et les enseignants sont à leurs postes.

C’est le cas de l’Institut de la Gombe, où le Conseiller Pédagogique, Henri Bonard Bamfumu qui s’est livré à nous, a plaidé pour l’implication de l’État pour une année réussite.

” Nous ne disposons pas vraiment des équipements d’enseignement, alors que nous avons un important nombre d’élèves. Aussi, la supression de certains frais à l’école, ne nous facilite pas. l’État doit prendre en charge les enseignants afin de ne pas vivre ce qui se vit ailleurs”, a-t-il dit.

Au Lycée Bosangani, il s’observe une grève silencieuse. Les enseignants ne donnent pas cours du cycle Primaire comme au cycle secondaire.

Un parent qui a requis l’anonymat déclare : ” les cours ne se dispensent pas. Lorsque les enfants arrivent, pour des raisons de sécurité, ils sont gardés dans des salles de classes, mais sans enseignement.”

De la gratuité

La gratuité de l’enseignement est effective au niveau de l’Institut de la Gombe, ex Athénée de la Gombe et le Lycée Bosangani.

Les parents et élèves affirment que les écoles ne leur demandent rien comme frais à payer jusque là.

A un autre parent d’enchaîner :” on ne nous demande rien. Sauf les frais pour la tenue de gymnastique et pour les uniformes, mais c’est facultatif.”

De la grève des enseignants

A titre de rappel, lors de son assemblée générale ordinaire tenue dernièrement, la Syeco avait prédit que, si jamais leurs revendications n’étaient pas prises en compte par le gouvernement, avant la rentrée, la RDC assistera à une probabilité d’une année blanche après 45 jours, ce, à dater du 04 octobre.

Parmis les revendications il y a notamment l’application de tous les paliers du barème de “Mbudi” tels que promis par le chef de l’État.

De l’autre côté, le gouvernement congolais a, de son côté proposé le montant de 40.000fc/jour au profit des enseignants avec les moyens de bord que dispose l’État. Cette proposition a été rejetée par les professionnels de la craie.

Enock Issey et Patience Lokeke

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top