Economie

Retour sur une année des grands défis et de la Covid 19 : Kibali Goldmines en tête des compagnies résilientes ENTREPRISE

Jamais le monde n’a traversé une année aussi catastrophique au niveau sanitaire que 2020. Avec la pandémie de la Covid 19, le système économique mondial est ébranlé par une perturbation qui a fait reculer la croissance mondiale à des niveaux inférieurs jamais atteints. Dans le secteur des ressources naturelles, la situation fut aussi grave car plusieurs sociétés ont subi des confinements avec un impact sur leur productivité au point que le taux de chômage est monté en flèches. Pendant des mois, des managers se sont donné le devoir d’inventer des voies pour faire face à la pandémie et assurer un minimum de rendement à leur entreprise. C’est dans ce cadre que l’Observatoire Economique des Entreprises Citoyennes (OEEC) une structure de la société civile en collaboration avec la presse économique a, lors d’une récente communication fait savoir que KIbali Goldmines est parmi les entreprises qui ont fait preuve d’une réaction adaptée pour faire face à leur engagement pendant cette année.

Ayant pris très tôt l’ampleur de cette crise, les dirigeants de cette compagnie affirme, l’observatoire ont pris les mesures idoines pour protéger leurs agents mais aussi adopter des nouveaux modes de production qui ne retardent pas trop les plans adoptés et les engagements pris avec l’Etat congolais et certainement les associés. De plusieurs entreprises minières installées en RDC, Kibali Goldmines parait être un modèle à suivre. Selon le directeur général de Kibali Goldmines , M. Cyrille MUTOMBO  cette performance peut s’expliquer aussi du fait qu’ avec son usine actuelle, totalement finie , Kibali est dorénavant, la mine la plus automatisée d’Afrique ou l’une des mines la plus automatisée du monde. Kibali emploie des procédés très avancés  avec une automatisation et une mine souterraine allant jusqu’à 700 mètres de profondeur alors qu’auparavant la mine était à ciel ouvert.

Défis relevés par Randgold dans les mines de Kibali

Le plus grand défi fut probablement celui lié aux infrastructures car pour arriver à la frontière avec l’Ouganda il fallait trois mois à cause du délabrement de la route qui avait enclavée la mine, la population environnante ne s’approvisionnait pas  en eau potable, l’activité principale de la communauté tournait autour de l’artisanat minier dans ce coin de la république… De toutes ces difficultés et bien tant d’autres situations rencontrées sur terrain, la société a pu relever les défis en apportant des solutions à chaque problème. C’est ainsi qu’en affrontant un problème après un autre, la compagnie a tissé des liens avec son environnement au point de devenir un acteur clé et indispensable pour le développement de cette province .

Piliers importants de la RSE chez Kibali Goldmines

En ce qui concerne la responsabilité sociétale des entreprises, Kibali Goldmines ne se limite pas seulement aux facteurs sociaux et environnementaux mais il va au-delà pour le bien être de la communauté qui l’entoure et toutes les parties prenantes. A cet effet, la société créée un environnement propice de travail ; développe son personnel ; maximise sa performance dans la sécurité de travail et l’environnement ; maitrise les questions sociales et communautaires pour ensuite établir les partenariats et fournisseurs locaux ; paye les impôts et redevances pour relancer l’économie régionale et dialogue avec le gouvernement…

De tous ces piliers, l’exemple frappant est que Kibali Goldmines a actuellement plus de 5500 travailleurs dont 92% sont des nationaux et 8% seulement des expatriés. Les directions générales de Kibali sont  constituées des congolais à l’échelle de  99% … et les mines sont gérées en outre par les locaux.

Par ailleurs par rapport à l’environnement, Kibali travaille avec le parc de la Garamba à 120KM de la mine, la société lutte contre le braconnage en fournissant les infrastructures nécessaires aux gardiens du parc …
Sommes toutes, Kibali s’est investi dans l’éducation (construction de plusieurs établissements scolaires et instituts supérieurs…), la santé, activités pastorales, construction d’une cité de capacité d’accueil de près de 6000 ménages pour les communautés environnantes… la liste n’est pas exhaustive par rapport aux réalisations de cette société d’exploitation d’or.

Attitude responsable pendant la crise sanitaire

L’Observatoire a aussi souligné que pendant cette période l’entreprise n’a ménagé aucun effort pour participer de manière efficiente à toute la campagne de la riposte et a contribué à tous les niveaux, que cela soit au niveau national, provincial et local, en donnant des matériaux qui renforcent les gestes barrières. Au niveau même du site de la compagnie, des dispositifs perfectionnés de détection et de prise en charge ont permis une maitrise des cas et ont renforcé sa maitrise des situations.

Robert Tanzey

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top