Politique

Retrait des passeports en Afrique du Sud : Les requérants soulagés grâce à l’implication active du gouvernement

C’est un ouf de soulagement pour ces congolais. Après plus d’une année d’attente, ces derniers vont finalement obtenir leurs passeports ordinaires payés à l’ambassade de la République Démocratique du Congo (RDC) à Pretoria, capitale de l’Afrique du Sud. Imprimés à Kinshasa, ces 413 passeports ordinaires ont été déjà acheminés au pays de Nelson Mandela depuis le jeudi 11 novembre dernier. C’est ce qu’indique le Cabinet du Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires Étrangères de la RDC. Après cette annonce, les requérants ont commencé depuis le vendredi 11 novembre à l’Ambassade pour récupérer leurs passeports.

Selon le service de communication de cabinet, ces passeports ont été imprimés grâce à l’engagement du Gouvernement de la République, acceptant de prendre cette créance à sa charge afin de mettre un terme à cette longue et préjudiciable attente pour nos compatriotes de l’Afrique du Sud.

Tout en précisant que les 132 requérants ayant payé deux fois les frais, au niveau de l’Ambassade à Pretoria pour l’obtention de leurs passeports, seront remboursés par l’Ambassade, le Cabinet du Vice-Premier Ministre rappelle que le prix du passeport est fixé à 99$, et annonce l’arrivée, dans les prochains jours, d’une délégation du Ministère des Affaires Étrangères en Afrique du Sud, dont la mission sera de procéder à la relance de la capture à Pretoria et à Cape Town. Après cette mission, la capture se poursuivra normalement au niveau de l’Ambassade.

De plus, les 133 requérants dont les données n’ont pas été retrouvées dans les serveurs pour les années 2019 (79 personnes) et 2020 (54 personnes), devront se faire, annonce le conseiller en communication et Porte-parole du Vice-Premier Ministre Christophe Lutundula, recapturer sans à avoir à payer un quelconque frais.

À ce jour, le Cabinet renseigne par ailleurs que les 188 passeports, déjà disponibles pour Cape Town et 121 autres pour Pretoria, n’ont pas encore été retirés à l’Ambassade par les requérants. Sur instruction du Vice-Premier Ministre, Ministre des Affaires Étrangères, des dispositions sont prises pour les faire parvenir aux personnes concernées.

Pour l’ambassadeur Romain Kalanda, Directeur-Chef de service de la Chancellerie du Ministère des Affaires Étrangères, cette mission a permis de « répondre aux cris de nos compatriotes qui avaient payé pour obtenir leurs passeports, leurs données transmises à Kinshasa mais malheureusement, l’argent qu’ils ont versé n’avait pas suivi ».

Pour rappel, le Chef de la Diplomatie congolaise, Christophe Lutundula, avait annoncé, le 1er octobre dernier, peu avant son audition devant la Commission Ecofin du Sénat, le lancement d’une enquête depuis plusieurs semaines notamment à Bruxelles, Paris et bientôt à Tokyo, Washington, Berlin, Pékin. Cette enquête visait l’utilisation faite par les chancelleries de l’argent perçu au titre de la vente des passeports et des visas. A la même occasion, promettant de faire rapport au Gouvernement et le Premier ministre étant informé, le chef de la diplomatie avait aussi fait savoir que soient délivrés dans le plus bref délai les passeports des congolais s’étant déjà acquittés de tous les frais afférents à ce titre de voyage et d’identité.

Djodjo Mulamba

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top