Santé

Réunion des ministres de la Santé et responsables du VIH/SIDA : Kinshasa appelle les pays membres à des stratégies communes face à la pandémie

Il s’est tenu du 7 au 10 novembre 2022 à Kinshasa, la réunion annuelle conjointe des ministres de la Santé, des ministres chargés de lutter contre le VIH/ sida de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC).

Au total douze Etats membres représentés par leurs ministres et délégations prennent part au forum consacré aux questions et enjeux politico-sanitaires dans la région.

Le ministre congolais de la Santé Jean-Jacques Mbungani est intervenu en sa qualité de président du Comité ministériel sur la santé de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC). Il a, à cette occasion, rappelé le contexte crucial dans lequel ces assises se tiennent en RDC.

« Cette réunion se tient à un moment où la RDC fait face à une guerre injuste lui imposée de l’extérieur par quelques pays voisins, guerre qui ravage et endeuille depuis plus de deux décennies, la partie Est de son territoire national », a-t-il déclaré.

«C’est ici l’occasion pour moi de remercier le Secrétaire exécutif de la SADC pour son accompagnement dans l’organisation de ces assises, au cours desquelles l’ensemble des problèmes sanitaires de la région ont été examinés en profondeur par d’éminents experts venus des pays membres de la SADC», a-t-il enchéri.

« Des recommandations engagées sortiront de ces assises. Elles dégageront une vision commune en termes de réponses aux éventuels évènements ou questions de santé publique dans la région. C’est le cas, notamment des multiples situations d’urgences de santé publique auxquelles nos pays sont confrontés, comme la rougeole, le paludisme, le Monkeypox, la malnutrition, la tuberculose, et le VIH/Sida », a souligné le ministre congolais de la Santé publique.

« Cette réunion des ministres de la Santé de la SADC a permis de réfléchir et d’arrêter des stratégies susceptibles d’orienter les actions à mener pour combattre ensemble toutes sortes d’épidémie et autres maladies dans la région», s’est réjoui le numéro 1 de la Santé en RDC.

Les conclusions de cette réunion marqueront un tournant décisif dans la riposte aux épidémies dans la région, a-t-il fait savoir, en ajoutant : « Mon pays, la RDC, ne ménagera aucun effort pour mettre en œuvre ces recommandation ».

«Je suis convaincu que les décisions que vont prendre les ministres de la Santé et les responsables de la lutte contre le VIH/Sida, sous l’éclairage des conclusions des travaux des experts qui ont travaillé d’arrache-pied durant 3 jours, marqueront un tournant décisif dans la lutte que nous devons mener pour améliorer la santé des populations de nos pays respectifs. Au regard de l’importance des matières traitées, mon ministère qui compte sur l’ensemble des États membres de la SADC va travailler pour atteindre les objectifs fixés », a conclu le ministre Mbungani.

Créée en 1980, la SADC regroupe 16 pays de l’Afrique australe et de l’Océan Indien : Afrique du Sud, Angola, Botswana, Lesotho, Madagascar, Malawi, Ile Maurice, Mozambique, Namibie, République démocratique du Congo, Seychelles, Swaziland, Tanzanie, Zambie, Zimbabwe, Comores.

C’est depuis le mois d’août dernier que l’institution est présidée le président de la RDC, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, dont le mandat est placé sur le thème « Promouvoir l’industrialisation par le biais de l’agro-industrie, de la valorisation des minéraux et des chaînes de valeur régionales pour une croissance économique inclusive et résiliente ».

Voldi Kengi

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top