Santé

Santé publique : Les Prêtes et habitants de Delvaux déplorent les odeurs nauséabondes nuisibles à leur santé

Les habitants du quartier Delvaux sur la route matadi, précisément ceux de l’arrêt maternité, dans la commune de Ngaliema font face à des odeurs nauséabondes, dangereuses pour leur santé, depuis plus de 2 ans. Une situation traitée avec légèreté et négligée par les autorités urbaines mais grave  à cause de ses multiples conséquences néfastes qu’elle pourrait avoir dans la santé des riverains et passagers de cette grande artère.

C’est dans l’enceinte du site de l’Eglise de Jesus-Christ sur la Terre par son envoyé Spécial Papa Simon Kimbangu, (EJCSK), où proviennent ces odeurs. En effet, ce site, n’est non seulement un lieu de rassemblement de prière des croyants Kimbaguistes  du feu Prophète Simon Kimbangu,  mais constitue également un lieu ciblé par l’hôtel de ville de Kinshasa, pour la décharge des immondices récoltées dans la  mégapole de Kinshasa.

Après des quelques questions posées par la rédaction de Géopolis Hebdo aux tierces personnes sur l’affaire, nous pouvons affirmer qu’une guerre froide commence à voir le jour entre les catholiques d’un côté et les Kimbaguistes de l’autre côté, à cause de cette odeur.

En effet, à en croire le Président de  l’union de la jeunesse Kimbaguiste de la commune de ngaliema, Kalenga kingombe Jacques, ce site où sont déchargées les immondices appartient à l’Eglise Kimbaguiste; mais, menacé par l’érosion qui voulait d’ailleurs toucher la route matadi, explique-t-il, a suscité l’implication de l’Hotel de Ville de Kinshasa afin de pallier à ce problème.

“Cela est de notre avantage pour retrouver notre espace. L’engin que vous voyez coûte 600$ par heure, mais il est resté ici pour faciliter les camions  qui viennent déverser les déchets, est-ce que c’est nous qui le payons ? C’est l’état bien sûr. C’est une contrepartie. A kasavubu, près des habitations il y a aussi ces odeurs et un site pour décharge, mais ce site a été délocalisé? Non. Donc, si c’est pour un bien profitable à l’église on est content.” A-t-il dit.

D’ajouter, “Il y avait des écoles Kimbaguistes dans ce site qui furent emportées par l’érosion, et cela Suite au collecteur d’eau de caniveau, bloqué par l’OVD. Si ce n’était pas les efforts consentis par l’hôtel de ville, cela allait toucher même les écoles catholiques, qui elles nous accusent d’être producteur de ces odeurs” a-t-il dit en sus.

De l’autre côté, le Diacre de la Paroisse Saint Sacrément Alfred kumanzembe, a démenti toutes les accusations adressées contre l’église catholique par les frères Kimbaguistes. Selon lui:” il est normal de dénoncer cette pratique qui commence à déranger tout le monde. Nous avons des écoles maternelles, primaires et secondaires où les enfants comme les enseignants tombent malades à tout moment, à cause de ces odeurs. Moi-même j’ai été diagnostiqué positif à la typhoïde. “ a-t-il dit.

Il affirme par ailleurs que cette situation dérange même les hôpitaux environnants à l’instar de la maternité qui se situe juste en face du site de décharge. “ nos fidèles catholiques membres de la Paroisse Saint-Sacrement, beaucoup d’entre-eux ne viennent plus et partent à Saint Luc de peur qu’ils tombent malade” a-t-il dit

Cette situation risquerait de mettre en conflit les deux églises voisines, si l’état n’intervenait pas rapidement. Le Commissariat Générale en Charge de l’environnement est appelé à prendre cette affaire entre ses mains pour trouver des solutions adéquates pouvant départager ces parties qui trouvent être en conflit actuellement  pour ces décharges des immondices.

« Nous sommes abandonnés à notre triste sort, nos santés sont en dangers. On n’a dénoncé cette pratique pendant beaucoup d’années mais aucune solution n’a été trouvée » a laissé entendre un riverain.

Enock Issey

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top