Santé

Santé Publique : Responsables des laboratoires, morgues et médecins directeurs chez le ministre Mbungani

Dans le cadre de booster les choses au sein de son ministère, le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Dr Jean-Jacques Mbungani Mbanda, a tenu une séance d’échanges avec les responsables des morgues des hôpitaux publics de l’État mercredi dernier au Salon Rouge, de l’hôtel du gouvernement à Kinshasa.

Leurs échanges se sont articulés autour de la gestion des morgues par rapport à la 3ème vague de la pandémie à Covid-19 et le fonctionnement dans son ensemble, mais aussi comment améliorer davantage les services de conservation des cadavres.

Les responsables des morgues ont, à cette occasion, lancé un appel au gouvernement de la République à travers le ministère de la Santé Publique, Hygiène et Prévention de leur venir en aide pendant cette période de la Covid-19.

A en croire leurs propos, cette 3ème vague a causé plusieurs décès qui font que les morgues des hôpitaux publics soient débordées. Conséquence : certains établissements commencent à refuser la conservation des cadavres vu leur faible capacité d’accueil.

Pour sa part, le Ministère de la santé ne ménage aucun effort pour sensibiliser la population à l’application stricte des mesures barrières et aussi de se faire vacciner afin d’éradiquer cette pandémie meurtrière sur le territoire congolais.

Bien avant cette réunion, le Ministre Mbungani a échangé avec les responsables des laboratoires COVID-19 de Kinshasa. La problématique de test du Coronavirus a été le point spécifique abordé au cours de cette séance de travail.
Très engagé dans sa mission qui lui a été confiée par le Président de la République, le Ministre de la Santé publique, Hygiène et Prévention accompagné de la Vice-Ministre de la Santé, ont tapé du poing sur la table en ce qui concerne le dossier de falsification des tests qui défraye l’actualité à Kinshasa.

Bien évidemment, Dr Mbungani a voulu avoir des explications claires sur le cas des athlètes d’un club sportif qui ont été appréhendés à l’aéroport international de N’djili avec des “faux résultats de test Covid-19”.

De son côté, docteur Edith Nkwembe, Chef laboratoire Covid à l’Institut national des recherches biomédicales (INRB), qui a parlé au nom de la délégation, a essayé de proposer au Ministre de la Santé quelques pistes des solutions afin d’améliorer les problèmes des falsifications des tests Covid-19.

Cette série de réunions s’est poursuivie avec les Médecins Directeur des hôpitaux publics. La question de la gestion sanitaire et les besoins spécifiques rencontrés par ces différents hôpitaux étaient à l’ordre du jour.

PKN

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Syndicat, n° 315, Kinshasa-Gombe, RDC
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top