Société

Sécurisation de Bunkeya et ses environs : Sa Majesté Godefroid Munongo Junior dote la police locale des jeeps 4×4, fruits de la redevance minière

Chose promise, chose due, dit-on. Après avoir doté la police locale de Bunkeya, la capitale de la chefferie des Bayeke et du Garenganze, d’un bâtiment pimpant neuf et bien équipé en mobiliers et matériels de travail, Sa Majesté Mwami Mwenda Bantu Kaneranera Masuka Godefroid Munongo Junior, Roi de la chefferie des Bayeke et du Garenganze – située dans la province du Lualaba, au sud-est de la République Démocratique du Congo – a parachevé son œuvre, le 12 mars dernier, en dotant le commissariat urbain de Fungurume de deux pick-up neufs de marque Toyota afin d’assurer leur mobilité, itinérance et efficacité dans la sécurisation des personnes et de leurs biens. ” Ces véhicules ne vous appartient pas, ni à vos familles respectives. Ils nous appartiennent tous et c’est pour notre sécurité ”, a martelé le Roi-bienfaiteur.

Après avoir réceptionné ce charroi automobile, le commandant Yav qui n’a pas tari de joie, a remercié le donateur en ces termes : ” Sa Majesté, au nom du commissariat provincial de la police du Lualaba, au nom du commissariat urbain de Fungurume que je représente et au nom de toute la police, nous vous disons sincèrement merci. Grand merci encore. S’il m’était autorisé de déchirer les habits pour manifester ma joie, je pouvais le faire (Rires du Roi, Ndlr). En un mot comme en mille, nous vous disons grand merci pour nous avoir doté de ces outils de travail. Je demande aux commandants qui viennent de les réceptionner de les gérer en bon père de famille ”, a déclaré le chef de la police locale.

Il sied de noter que chaque chef de chefferie est un moteur du développement de l’Entité territoriale décentralisée (ETD) placée sous sa gestion. La chefferie des Bayeke qui a la chance d’avoir des opérateurs miniers tels que Tenke Fungurume Mining (TFM) ou encore Boss Mining, a aussi droit à la redevance minière, et avec cela, l’Entité se développe, mieux se métamorphose, grâce à la construction des infrastructures de base. Il est vrai que ce processus a commencé il y a deux années seulement, mais les habitants de Bunkeya la capitale et ses environs commencent déjà à ressentir les effets avec les fonds de la redevance minière. Celle-ci était inscrite dans le code minier de 2002 mais jamais appliquée à cause de beaucoup de pesanteurs et les habitudes de centralisation au niveau de Kinshasa. Les ETD étaient toujours en train de se plaindre et, finalement, en 2018, les miniers ont été obligés de libérer la redevance minière… sans rétroactivité afin de booster le développement à la base.

Grâce à ces fonds perçus, la chefferie des Bayeke a déjà refait les dortoirs de l’université technique, à Bunkeya, et de l’université Msiri. Ce n’est pas fini, la chefferie a même pu envoyer 13 étudiants à Cotonou, au Bénin, pour qu’ils soient formés à Songay, le plus grand centre agro-pastoral d’Afrique de l’Ouest, sans oublier l’adduction d’eau, l’éclairage public, la construction d’un parc à panneaux solaires, la réhabilitation et l’entretien des routes. Le vaste projet de développement a commencé par Bunkeya, le chef-lieu, et maintenant, il concerne presque tous les groupements à Mukabe Kazadi, Fungurume, Tenke…

Mais comment cette redevance minière est-elle gérée ? Dans le code minier révisé, les redevances minières sont de l’ordre de 15 % pour la chefferie, 25 % pour la province et 45 % pour Kinshasa. Les 10 % restants étant pour la Caisse nationale de péréquation. L’argent est géré via le compte bancaire de la chefferie par le tandem ” Le conseil et le bureau exécutif ”. Le Roi des Bayeke n’en est que l’ordonnateur. Les notabilités font la planification. C’est le cas de ce récent projet de donation de deux véhicules 4×4 de marque Toyota à la police locale de Fungurume pour la sécurisation des personnes et de leurs biens.

A propos du bienfaiteur

Sa Majesté Godefroid Munongo est le Mwami des Bayeke. Il est également le septième successeur du Roi Msiri 1er qui a fondé la dynastie des Bayeke et de Garengaze et Sénateur depuis 2007, après avoir été député national et provincial. Sa Majesté Godefroid Munongo est aussi un érudit et entrepreneur. Le Roi des Bayeke est détenteur d’un diplômé en Économie et Sciences politiques obtenu à la North Eastern University de Boston et administrateur dans plusieurs sociétés de la place. Actuellement, il est le Président de l’Alliance Nationale des Autorités Traditionnelles de la République Démocratique du Congo (ANATC), poste qui lui a permis d’occuper le prestigieux poste de Chairman du Forum des Rois d’Afrique.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top