ACTUALITE

Selon la Banque Centrale du Congo : La RDC affiche un cadre macroéconomique stable au cours du mois de Février 2022

Les indicateurs actuels de l’économie congolaise rassurent. Selon le rapport fait par la Gouverneure de la Banque Centrale du Congo (BCC), au cours de la 41ème réunion du Conseil des Ministres, le rythme de formation des prix a ralenti pour la quatrième semaine du mois de Février 2022, situant le taux d’inflation hebdomadaire à 0,105 % contre 0,115 % au début du mois. « La stabilité observée sur les deux segments du marché de change est confortée par le maintien de la bonne coordination des actions des politiques macroeconomiques et les conjonctures extérieures. », a souligné madame Malangu Kabedi. Bien plus, selon le rapport du 11 Février 2022, les réserves de change se sont établies à 3,5 milliards USD, correspondant à 3,03 mois d’importations des biens et services. Par conséquent, « à condition inchangée, il est attendue d’ici la fin du mois de Décembre 2022 un taux d’inflation de 6,2 % face à un objectif de 7 % à moyen terme ».

Au-delà de ces indicateurs rassurants, il va de soi que le maintien de cette situation s’impose en défi économique qui s’impose aux gouvernants et aux gestionnaires en dépit de certains risques d’origine interne et externe.

C’est pourquoi, la Gouverneure de la BCC propose comme voie de sortie, ” la poursuite de la coordination des actions au niveau des politiques budgétaires et monétaires, la mise en œuvre des réformes retenues dans le programme avec le Fonds Monétaire International (FMI) ainsi que la gestion rapprochée des facteurs de liquidité bancaire ”.

C’est à ce niveau que l’on peut saisir la profondeur de la vision du Chef de l’Etat qui dès son avènement à la tête de la Rd-Congo, Félix Tshisekedi a tenu à l’amélioration des relations de son pays avec les institutions de Breton Woods. Son objectif était de rassurer à travers des effets de la bonne gouvernance pour bénéficier des appuis. C’est ce qui justifie en l’occurrence, le décaissement récent de 212,3 millions USD par le Fonds Monétaire International en vue de renforcer les réserves internationales de la BCC et l’aider à répondre aux besoins de la balance de paiement. L’on peut évoquer aussi le programme de 36 mois signé avec le FMI, le 25 juillet 2021, pour promouvoir la croissance économique en Rd-Congo notamment.

Vicky Kazumba

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top