INFRASTRUCTURE

Signatures des protocoles d’accord aux ITP et à la Santé : Le DG Jean Mabi Mulumba au cœur d’une grande activité

Hier mardi 02 août 2022, le Directeur Général du Bureau Central de Coordination (BCeCo), Jean Mabi Mulumba, a signé un protocole d’accord avec le Ministre d’Etat en charge des Infrastructures et Travaux Publics, Alexis Gisaro. C’était au cours d’une cérémonie officielle que ce warrior du gouvernement Sama Lukonde a présidé dans son cabinet de travail. Il faut donc souligner que ce protocole d’accord concerne le projet de réhabilitation et modernisation de la route Kalamba-mbuji longue de 223 km dans la province du Kasaï-Central qui est d’une importance capitale pour la croissance économique de l’espace grand Kasaï. Selon le Ministre d’État Gisaro, l’objectif majeur est de rendre praticable ce tronçon qui va jouer un rôle majeur dans la circulation des personnes et de leurs biens.

Après la signature, il s’agira maintenant de recruter le prestataire de service qui sera prêt à préfinancer la route et le gouvernement remboursera“, a noté le Directeur Général Jean Mabi Mulumba avant de souligner que le coût du projet va être révélé après car il faudra d’abord signer un contrat avec le prestataire. D’après lui, il a été convenu avec les autorités que ce tronçon soit réhabilité en deux phases. La première va consister à préparer l’asphaltage pour permettre aux véhicules de passer et mettre en place deux bacs de 100 tonnes chacun pendant qu’on construit deux nouveaux ponts, l’un sur la rivière Leka et l’autre sur la rivière Kasaï.

Pour ce qui est du démarrage des travaux, le numéro un du BCeCo a noté que le lancement des travaux a été déjà effectué avec la signature du protocole d’accord qui leur confie la mission de mettre en œuvre ce projet de grande envergure. “Et nous avons aujourd’hui la mission de mobiliser les ressources mais également de signer le contrat avec le prestataire qui a déjà été notifié“, a-t-il indiqué.

La semaine prochaine, une équipe du BCeCo effectuera une mission à Kananga, chef lieu du Kasaï-Central, pour signer les contrats avec les prestataires en vue de démarrer les travaux. “Comme nous commençons les travaux dans une semaine, d’ici décembre, cette voie sera déjà praticable de bout en bout. Mais pour le reste faudrait compter d’ici juin 2023 pour que la route soit finalisée avec tous les péages construits dans le respect des normes“, a-t-il renseigné.

Que représente la route Kalamba-mbuji ?

Cette route est non seulement d’un intérêt capital pour le grand Kasaï mais également pour les autres provinces, notamment la province du Lualaba, celle Haut-Lomami et l’espace grand Bandundu. Cette route permettra à ces provinces d’avoir accès à l’océan Atlantique et également l’océan Indien à travers les réseaux routiers d’Afrique Australe avec un impact sur la baisse des prix des produits.

Signature entre le BCeCo et le Ministère de Santé Publique, Hygiène et Prévention

Après le cabinet du ministre d’État des Infrastructures et Travaux Publics, le DG Mabi a fait un cap vers l’hôtel du gouvernement où il a rencontré le Ministre de la Santé Publique, Hygiène et Prévention, Jean-Jacques Mbungani. La rencontre a tournée autour de la signature d’un protocole d’accord entre le BCeCo et ce ministère.
« Nous venons à l’instant de signer un protocole d’accord entre le Bureau Central de Coordination et le Ministre de Santé Publique, Hygiène et Prévention. Ce protocole d’accord porte sur la construction de 1000 centres de santé communautaire à hauteur de 110 millions USD. Un fonds du gouvernement de la république qui sera décaissé progressivement par le BCeCo», a fait savoir le Ministre Mbungani.

A l’en croire, les études sur la construction de ces centres sont déjà en cours et 5 millions USD sont déjà disponibles pour ces études afin de permettre au projet de commencer dans les semaines à venir. « Vous devez savoir que pour construire 1000 centres de santé communautaire à travers la république pour rencontrer la vision du Chef de l’Etat qui est de mettre en œuvre la couverture de santé universelle, le projet prendra cinq années. 5 années pour rapprocher ce qu’on appelle l’offre de soin de service auprès de la population de base », a-t-il expliqué.

A travers ce projet, le dernier kilomètre de la République Démocratique du Congo sera couvert d’un centre de santé équipé, digne et capable de soigner efficacement la population congolaise.

Djodjo Mulamba

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top