Politique

Situation sécuritaire dans l’Est : Félix Tshisekedi ne jure que par l’unité autour des FARDC


La situation sécuritaire dans la partie orientale de la République démocratique du Congo (RDC) reste instable. Elle s’est aggravée avec cette occupation par le M23 accusé par le Kinshasa d’être soutenu par Kigali, de la cité réputée stratégique de Bunagana en province du Nord-Kivu depuis la semaine qui vient de s’achever.

Au delà du soutien spontané dont continuent de bénéficier les forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), le Président de la République Félix Tshisekedi a, une fois de plus, battu le rappel des congolais, pour faire bloc derrière l’armée congolaise. « Il est plus que jamais temps de mettre de côté toutes nos divergences et de nous mobiliser derrière nos forces des défenses et de sécurité pour défendre l’unité et l’intégrité de notre pays », a déclaré le Chef de l’Etat au cours du 58e conseil des Ministres de ce vendredi 17 juin 2022 qu’il a présidé, dont le compte rendu a été lu à la Radio Télévision Nationale (RNTC) par le Ministre de la communication et médias, porte-parole du gouvernement Patrick Muyaya.
Tout en se disant être en train de suivre de près les opérations des FARDC sur terrain pour bouter hors du territoire congolais d.es « agresseurs déguisés aux terroriste de M23», le chef de l’État a signalé dans sa communication que la «situation est grave». C’était aussi l’occasion pour lui, malgré la gravité déclarée, de saluer la bravoure des FARDC, et appeler que le gouvernement mette tout en œuvre pour les soutenir, surtout celles engagées au front pour la cause commune.

Il a aussi salué ce soutien spontané des populations congolaises aux FARDC, en exprimant aussi sa solidarité au population vivant dans des zones instables, aujourd’hui contrainte à être déplacée. Le président de la République a appelé le VPM de l’intérieur à suivre de près tout ce qui peut-être qualifié de menace ou discrimination contre qui que soit, pour ne pas tomber dans le piège de l’ennemi. Il a rassuré également qu’il va user de voies tout autant diplomatique que militaire, pour que la partie Est du territoire national occupée soit libre et que la paix soit rétablie.

La numérisation de passation des marchés publics, une nécessité

Dans un tout autre registre, avec l’appui de la Banque mondiale, la RDC a développé un projet de Système intégré de la gestion des marchés publics (SIGMAP), pour la numérisation des opérations de passation des marchés publics. Si le Ministre d’Etat en charge du budget a été instruit pour son lancement imminent par le chef de l’Etat d’un côté, de l’autre, le premier Ministre et le Ministre du numérique ont été chargés de prendre des dispositions pour que « la généralisation et la digitalisation de l’ensemble des procédures de passation des marchés publics, deviennent une réalité, à l’horizon 2023.» note le comte rendu.

La lutte contre l’exportation illicite des produits agricoles

Par la même occasion, le chef de l’Etat a signalé avoir des informations en sa possession qui font état d’une série de comportements arbitraires de la part de l’Office national des produits agricoles du congo (ONAPAC), dans la perception des taxes sur l’exportation du Café et du Cacao dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, alors que l’agriculture est un piler de la diversification économique du pays. Des comportements qui, selon Félix Tshisekedi, entament le climat des affaires et favorisent l’exportation illicite.

Ainsi « le premier ministre chef du gouvernement a été chargé de prendre des mesures conservatoires pour stopper toutes les tracasseries principalement celles émanant des structures et des services de l’État, de convoquer une table ronde avec tous les acteurs concernés pour rétablir le cadre réglementaire y compris dans les aspects fiscaux, tant au plan national que provincial,» a indiqué Patrick Muyaya.

Le sport, un secteur à redresser, les états généraux annoncés

Dans sa communication, le chef de l’Etat Félix Tshisekedi est revenu sur les mauvais résultats réalisés dans le secteur de sport particulièrement avec les léopards Football qui non seulement n’avaient pas pu prendre son ticket pour la coupe du monde Qatar 2022, mais aussi ils ont subi deux défaites aucours dedeux dernières rencontres pour les éliminatoires de la coupe d’Afrique 2023.
« bien plus que le football le président de la République a indiqué que des disciplines sportives sont aujourd’hui affectés par des difficultés de toute nature au point que le caractère aléatoires des résultats positifs est devenu le principes en lieu et place de la construction et la consolidation d’une dynamique de progression. » a dit le 5e président de la RDC, des propos repris par le porte-parole du gouvernement.

Tout en réaffirmant sa volonté de redresser le sport exprimée lors de la 47 réunion du conseil des Ministres, et rappelant le caractère fédérateur du sport, le président de la République a décidé de la tenue des états généraux du sport, qui vont réunir tous les acteurs du secteur concernés.

Fiston Oleko

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top