Economie

Soumis par le Ministre Jean Lucien Bussa : Le projet de loi portant ratification d’un accord commercial entre la RDC et le Burundi adopté par le gouvernement

La relation entre la République Démocratique du Congo et la République du Burundi se renforce davantage, car le gouvernement congolais vient d’adopter le Projet de Loi autorisant la ratification, par la République Démocratique du Congo, de l’Accord commercial entre les Gouvernements de deux pays. Un projet soumis par le Ministre du Commerce Extérieur, Jean Lucien Bussa, de la dernière réunion du Conseil de Ministres présidé en visioconférence par le Président de la République, Felix-Antoine Tshisekedi. La réunion s’est tenue le vendredi 11 novembre dernier.

Selon le compte rendu de cette réunion, le Ministre du Commerce Extérieur a rappelé que les engagements pris dans le cadre de cet Accord auront entre autres pour retombées : l’augmentation du volume des échanges commerciaux entre la RDC et le Burundi et la coopération en matière de lutte contre la fraude et la contre bande ainsi que la mise en œuvre du Régime Commercial Simplifié (RECOS).

Par ailleurs, le Ministre Bussa a insisté sur le fait que l’Accord commercial à ratifier met en place un cadre juridique fondé sur les principes de justice, d’équité et de réciprocité, susceptibles de faciliter les relations socio-économiques et politiques entre les deux pays. Cet accord a vocation de promouvoir, d’intensifier les échanges commerciaux et de raffermir les relations commerciales à travers les préférences commerciales réciproques que s’accordent les deux pays.

Faisant l’économie de ce projet, il a rappelé le fait que les deux pays partagent une frontière longue de 236 kilomètres. Ils effectuent des échanges commerciaux depuis toujours, mais sans un cadre juridique bilatéral convenu.

Les intérêts communs existants donnent lieu à l’extension future des échanges commerciaux entre nos deux pays qui sont respectivement membres de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), du Marché Commun de l’Afrique de l’Est et de l’Afrique Australe (COMESA), de la Zone de Libre Échange Continentale Africaine (Zlecaf) et de la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC).

L’intensification coordonnée des relations commerciales entre deux pays contribuera, sans nul doute, à leur développement économique et à la consolidation de la Zone de Libre-Échange, Tripartite COMESA-EAC-SADC.

Djodjo Mulamba

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top