ACTUALITE

Tête à tête Denis Kadima et Mike Hammer : Les USA réitèrent leur volonté d’accompagner le processus électoral en cours en RDC

Il faut dire que la sonnette d’alarme lancée par le Président de la Commission électorale nationale indépendante Denis Kadima Kazadi, lors de la présentation de la feuille de route et aussi de sa première sortie médiatique devant les professionnels de médias ne cesse de porter ses fruits. Un jour seulement après la présentation de la feuille de route où le patron de la Centrale électorale évoquait différentes contraintes pouvant mettre en cause l’organisation des élections de 2023, beaucoup l’ont ressenti comme une piqure de rappel. C’est le cas notamment de la Société OSISA et en suite s’effectuera un ballet diplomatique au siège de la CENI à savoir : L’UE, la Suède, les USA par l’entremise de la directrice principale du Conseil national de sécurité. C’est au tour ici, de l’ambassadeur américain accrédité en République Démocratique du Congo (RDC), Mike Hammer, de réitérer le soutien et la volonté qu’a son pays les États-Unis d’Amérique, d’accompagner le processus électoral en cours en RDC. Ce dernier a échangé avec le président de la commission nationale indépendante (CENI) Denis Kadima, c’était le vendredi 18 février dernier autour du processus électoral en cours dans le pays.

A en croire le diplomate américain, les USA réitèrent sa volonté d’accompagner et de soutenir le processus électoral en cours en RDC.
” Tout le monde le sait, les États-Unis d’Amérique sont prêts d’accompagner le gouvernement congolais et la CENI spécifiquement pour se rassurer que les prochaines élections, se déroulent mieux que celles de 2018″, a dit Mike Hammer au sortir de l’audience.
Et de poursuivre,” Le Président Kadima m’a informé, qu’il va se rendre à Washington pour tenir des réunions avec un nombre important de partenaires, qui sont intéressés à accompagner le processus électoral en cours, pour renforcer la démocratie congolaise”.

En outre le représentant des USA en République démocratique du Congo, reconnaît que son pays n’a pas encore précisé les aspects du processus électoral congolais à soutenir. Mais, a-t-il rassuré,” nous sommes intéressés à soutenir l’observation tant internationale que nationale, comme l’avait demandé le Président Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo. Toutefois, nous sommes entrain de discuter des meilleurs moyens de soutenir les efforts de la CENI. Mais, c’est à elle de définir clairement les besoins ( techniques, financiers ou logistiques).”

Mike Hammer a aussi la question logistique, qui est très important, surtout pour le déploiement des kits, dans un pays qui a une superficie de plus 2 345 000 km2. ” Je sais qu’il y a un besoin logistique. Le Président Denis Kadima va discuter peut-être avec les Nations-Unies. Les États-Unis à travers les Nations-Unies peuvent aussi encourager la Monusco à aider la CENI avec la logistique. Mais tout compte fait, les décisions finales reviennent à la CENI et au gouvernement congolais.Nous sommes ici seulement pour soutenir ledit processus”, a-t-il conclu.

Voldi Kengi

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top