Economie

Toujours en avant plan pour le développement communautaire : KIBALI s’engage à payer régulièrement la dotation de 0,3% du chiffre d’affaires

Entreprise minière modèle et citoyenne, toujours en avant plan pour la création d’un meilleur lendemain, Kibali Goldmines a présenté, lundi 19 septembre 2022, à la ministre national des Mines, Mme Antoinette N’Samba Kalambayi, le rapport général de ses opérations minières pour le troisième trimestre 2022.

En effet, une délégation de Kibali Goldmines, la coentreprise entre Barrick Gold Corporation (45%), AngloGold Ashanti (45%) et Sokimo (10%), conduite par son Directeur Général et Directeur-pays de Barrick, l’actionnaire gérant, M. Cyrille Mutombo, a été reçue par la Ministre national des Mines, Mme Antoinette N’Samba Kalambayi, dans son cabinet de travail situé à l’Hôtel du Gouvernement. Selon le service de communication du ministère des Mines, les  échanges entre les deux parties (Kibali Goldmines et l’État congolais) ont porté sur le rapport des différentes opérations effectuées au troisième trimestre 2022 par le poumon économique de la province du Haut-Uélé notamment, la manière dont se comporte la mine, les prévisions, les productions, les investissements, l’énergie, la santé et la sécurité au travail, le développement communautaire, la protection de l’environnement, pour ne citer que ceux-ci.

Concernée aussi par la Loi n°18/001 du 9 mars 2018 portant sur la dotation de 0,3% du chiffre d’affaires pour contribution aux projets de développement communautaire, le DG de Kibali Goldmines, a confirmé que son

entreprise est prête pour s’acquitter de son devoir relatif à cette contribution au profit des communautés locales affectées par les activités minières. C’est sur une note satisfaisante que la ministre des Mines a pris acte de ce rapport.

Il sied de noter que Barrick opère dans dix-huit (18) pays dans quatre (4) continents. Le partenariat avec tous ces pays hôtes est un élément fondamental de sa politique d’entreprise. L’investissement de la coentreprise entre Barrick, Anglogold Ashanti et la société parapublique Sokimo en République Démocratique du Congo a déjà dépassé la barre de 4,1 milliards de dollars américains répartis de la manière suivante :  1) 2,24 milliards USD de paiements aux entrepreneurs et fournisseurs ; 2) 129,9 millions USD investis dans les infrastructures et soutien aux communautés ; 3) 573 millions USD payés comme salaires aux employés dont la majorité sont des nationaux et enfin ; 4) 1, 08 milliard payés au titre des redevances, impôts et permis.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top