Economie

Transport aérien en RDC : La mise en service de la nouvelle aérogare de l’aéroport international de Ndjili projetée en 2023

La République Démocratique du Congo est de plus en plus déterminée à concrétiser le projet de modernisation de l’aéroport international de Ndjili, principale aérogare pour le pays. Retardés par les effets de la pandémie à Covid-19 et suite au manque de financement, les travaux de la modernisation de l’aéroport de Ndjili peuvent enfin redémarrer. Cette assurance a été donnée par le responsable de la mission de contrôle en charge de ce projet, Jihed Mnasrie, à l’occasion d’une visite effectuée dans ce chantier par le numéro 1 de la Régie des Voies aériennes Alphonse Shungu. Selon les explications fournies, une fois terminée, la nouvelle aérogare recevra un trafic de l’ordre de 3.000.000 de passagers par an soit trois plus que l’actuel Aéroport.

Les travaux préparatoires sont à 95,11% de taux de réalisation et l’avancement général des travaux sur chantier est évalué à 9,21%. Le partenaire qui exécute le projet s’est engagé à assurer un travail contenu 24h sur 24 et 7 jours 7 afin de résorber le retard enregistré suite au manque de financement et ainsi livrer le projet de la nouvelle aérogare avant la fin de l’année 2023.

D’une superficie de 40.000 mètres carrés, le bâtiment de la nouvelle aérogare, selon les explications fournies, aura deux étages. Il pourrait accueillir 6 vols internationaux et trois vols nationaux. En visite d’inspection, le DG de la RVA a demandé aux partenaires de tout mettre en œuvre pour que ce projet intégrateur qui va booster l’économie de la RDC soit redémarré et achevé.

De l’entrepôt général des matériels et outillage des chantiers en passant par le laboratoire d’analyses des échantillons, le numéro 1 de la RVA reste convaincu que la RDC aura un aéroport digne de ce nom. Financés à la hauteur de 354 Millions de dollars américains, les travaux de modernisation devront répondre aux exigences, normes et recommandations de l’organisation internationale de l’aviation civile. Le gouvernement de la République, par les truchement du ministère des ITPR, doit rapidement prendre des dispositions pour attaquer une érosion qui menace la piste de l’aéroport.
Les responsables de la Régie des voies aériennes insistent ainsi sur le caractère urgent d’intervention quant à ce qui concerne cette érosion.

Géopolis/Congoreformes.com.

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top