Politique

Traque des ADF: L’ONU enquête sur d’éventuelles violations des droits en RDC après les bombardements de l’UPDF

Des responsables de l’ONU ont déclaré mercredi qu’ils documenteraient les violations potentielles des droits humains commises lors d’opérations conjointes des forces congolaises et ougandaises dans l’est de la République démocratique du Congo contre les rebelles des ADF.
Aziz Thioye, directeur en RD Congo du Bureau conjoint des Nations Unies pour les droits de l’homme, a déclaré que cet organe “va documenter les violations des droits de l’homme dans le cadre d’opérations conjointes menées par les armées congolaise et ougandaise”.
“Des bombardements aveugles auraient pu causer des dommages collatéraux, mettant en danger la vie et l’intégrité physique de personnes qui sont avec les ADF contre leur gré”, a déclaré Thioye à l’AFP en marge d’une conférence de presse de la mission de l’ONU.

“Le fait que les bombardements aient été lancés sans sommation aurait pu attraper certains individus qui se trouvaient dans ce qui est une zone agricole”, a ajouté Thioye.
Il a déclaré que l’ONU attendait une enquête pour fournir des “éléments concrets” concernant des pertes en vies humaines.
“Il y avait une école qui était temporairement occupée par l’UPDF”, ou Forces de défense du peuple ougandais, dans le village de Kamango, a déclaré Thioye, forçant l’interruption des cours dans ce que le BCNUDH a considéré comme une “violation du droit international”. L’ONU exhorte l’armée Ougandaise de ne plus répéter “les erreurs du passé”.

Mardi 14 décembre, l’armée ougandaise a déclaré avoir touché trois bases de l’ADF, accusées de massacres dans l’est de la RDC et d’attaques dans la capitale ougandaise. Les rebelles d’origine Ougandaise, installés à l’Est de la RDC, affiliés à l’organisation djihadiste état islamique, sont responsables de plusieurs cas de massacres en RDC et depuis quelques semaines en Ouganda.
Le 30 novembre, l’UPDF, avec l’accord des autorités de la RDC, a bombardé les positions des ADF dans le parc national des Virunga connu pour ses gorilles des montagnes avant que les forces terrestres ougandaises ne franchissent la frontière pour aider les troupes de la RDC.
Les Forces démocratiques alliées (ADF) se sont établies dans l’est de la RDC en 1995, devenant la plus meurtrière des dizaines de forces illégales dans la région troublée.

Patrick Ilunga

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top