Economie

Travaux préparatoires de la COP 27 : José Mpanda dote l’INERA/Yangambi d’une jeep 4X4 afin de booster le rendement scientifique

Le Ministre de la Recherche scientifique et innovation technologique (MRSIT) n’est pas allé les mains bredouilles à l’INERA/Yangambi. Avant son retour dans la capitale, Me José Mpanda Kabangu a doté ce grand centre scientifique, agro-pastoral et touristique, situé dans le Congo profond, d’une jeep Toyota Land cruiser 4X4 pimpante neuve dans le cadre des travaux préparatoires de la COP 27. Un geste modeste mais de haute portée scientifique posé dans le cadre des travaux préparatoires de la COP 27. Les clefs de contact de ce véhicule qui servira, selon une source proche du MRSIT, à la mobilité des agents et autres convives qui viendront pour les préparatifs de cette grande conférence sur le changement climatique prévue en Egypte en novembre prochain, ont été remises, le jeudi 11 août, au Directeur du centre de l’INERA/Yangambi, l’Ingénieur Dieudonné Asumani, devant l’Immeuble Semois, siège du ministère de la Recherche scientifique et innovation technologique à Kinshasa. Le numéro 1 de l’INERA/Yangambi n’a pas tari d’éloges envers le ministre de tutelle.

” C’est pour nous un honneur et un motif de fierté de recevoir ce véhicule auprès de son Excellence Monsieur le Ministre de la Recherche scientifique et innovation technologique. A son passage à l’INERA/Yangambi, il a vu nos conditions de travail et nous a promis un véhicule pour nous faciliter la mobilité en vue d’un rendement meilleur. Aujourd’hui, nous sommes venus pour le récupérer et son Excellence a tenu à sa parole comme il est toujours un homme de parole et des actions. Son geste vient booster la recherche scientifique et nous mettre au travail car, cet instrument va nous permettre de relancer réellement tous les programmes que nous avons ; nous avons six programmes nationaux, notamment le café, le cacao, le palmier à huile, l’hévéa, le maïs et les antennes », a déclaré l’Ir Dieudonné Asumani après la réception du véhicule de son centre.

Il sied de rappeler que l’INERA dans son ensemble est à sa troisième dotation en véhicules par le Ministère de la Recherche scientifique et innovation technologique. La Direction Générale à Kinshasa a déjà bénéficié d’un minibus pour le transport des agents, l’INERA/Mbuji-Mayi a été doté d’une jeep Toyota Land Cruiser 4×4 et de quatre motos DT 125 et cette fois-ci, c’est l’INERA/Yangambi qui en bénéficie, toujours sur fonds propres du Gouvernement congolais.

D’après la cheville ouvrière du Ministère de la Recherche scientifique, Odon Ndambu, dans l’histoire de ce Ministère de la RS, c’est la toute première fois qu’un Ministre s’emploie à doter les Centres et Instituts de recherche des engins roulants sur fonds propres du Gouvernement, mais aussi d’autres équipements spécifiques pour leurs fonctionnements. Souvent, le recours était fait aux partenaires extérieurs. C’est cette politique de la main tendue et de la dépendance que le warrior de Sama Lukonde à la RSIT est déterminé à briser. Non sans raison, l’autonomisation de la gestion des volcans des Virunga par l’Observatoire volcanologique de Goma (OVG) doté des équipements de pointe pour la surveillance et le contrôle de Nyirangongo et Nyamulagira, en est une preuve éloquente.

Sur la liste des dotations en véhicules déjà faites par le ministre José Mpanda Kabangu, outre l’INERA, le Conseil national scientifique (CNS), le Secrétariat scientifique de l’Université de Kinshasa, le Secrétaire général à la RSIT et le Secrétariat général de la RSIT en ont bénéficiés. Selon Scooprdc, huit (8) autres véhicules achetés sur fonds propres du Gouvernement sont disponibles, en attente d’être distribués à d’autres Centres et Instituts de recherche.

Selon le ministre José Mpanda, les actions par lui posées pour la viabilisation des Centres et Instituts de recherche sous sa tutelle, s’inscrivent dans la logique de la vision du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, qui déjà dans son tout premier discours à l’occasion de son investiture, avait fermement promis de booster le secteur de la recherche scientifique en RDC.

” Beaucoup est à faire et reste à faire, je le sais. Mais c’est notre détermination à le faire bien comme nous avons déjà commencé, qui va nous donner des résultats escomptés. Et je suis très convaincu qu’avec un deuxième mandat accordé au président Félix Tshisekedi, nous allons récupérer le temps perdu et certainement l’on parlera autrement de la recherche scientifique en RDC, surtout avec l’acquisition du satellite d’observation de la terre dont les négociations par nous menées sont très avancées ”, a déclaré Me José Mpanda Kabangu. A qui le prochain ? Réponse dans notre prochaine livraison.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top