Economie

Une conférence pour poser les bases de la loi de finances 2022 : Aimé Boji table sur l’orthodoxie budgétaire

Le ministère du Budget planche déjà sur le budget 2022. Des conférences sur cette question spécifique ont été ouvertes lundi 2 août dernier au Sultani Hôtel de Kinshasa. Les travaux des conférences budgétaires se déroulent sous le patronat du ministre d’État au Budget, Aimé Boji Sangara qui a donné le go des assises. Les conférences budgétaires constituent une étape essentielle dans le processus devant aboutir à l’élaboration de la loi des finances, dont le Projet de Loi devra suivre toutes les étapes de validation au niveau des institutions de la République.

A l’ouverture des travaux, le ministre du Budget a précisé que “les Conférences offrent un cadre de discussion sur les prévisions budgétaires annuelles, afin d’en assurer la cohérence avec les politiques publiques contenues dans le Cadre Budgétaire à Moyen Terme, CBMT 2022-2024”.

Le ministre Aimé Boji s’est appésanti sur un bref aperçu des initiatives que le Ministère du Budget entreprendra dans les prochaines semaines pour renforcer la gouvernance budgétaire, et ainsi assurer désormais l’efficacité du Budget. Il a ainsi tablé sur l’efficacité qui devra passer par la rigueur dans la gestion pour ce qui est des dépenses et recettes.

“Nous procéderons à la surveillance accrue de la qualité des dépenses publiques en veillant à leur stricte conformité aux instructions émises quant à leur exécution. Aussi, une attention particulière sera  accordée, pendant ces travaux, aux initiatives soutenant notre passage à la budgétisation axée sur les résultats, autrement dit, la migration vers le budget-programme pour l’exercice 2024 pour laquelle la feuille de route sera mise à jour en vue de rattraper le retard accumulé. Il va sans dire qu’il est de la responsabilité de toutes les parties concernées de tout mettre en œuvre pour atteindre cet objectif dans le délai. Ceci, en vue d’améliorer la gestion des finances publiques au travers de la gouvernance axée sur les résultats”, a-t-il indiqué.

Par ailleurs, le ministre Boji a annoncé une collaboration avec le Ministère des Finances et la Banque Centrale du Congo pour booster l’assainissement des finances publiques en perspective d’améliorer le processus de la mobilisation des recettes.

“Des nouvelles initiatives seront entreprises en collaboration avec le Ministère des Finances et la Banque Centrale du Congo pour appuyer l’assainissement des finances publiques, conformément à notre Pacte de Stabilité Macroéconomique afin d’améliorer les performances observées actuellement dans la mobilisation des recettes publiques”, a dit le ministre.

Au-delà des efforts pour arriver à mieux assainir la gestion des finances publiques en RDC, les dirigeants du pays ont prévu la migration du budget-moyen au budget-programme en vue de corriger certaines faiblesses de gestion.

Patrick Ilunga

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top