Economie

Vient de paraître aux éditions Médias Paul : Financement du développement durable en RDC : Diagnostic, Opportunités et Perspectives

‘ Financement du développement durable en République Démocratique du Congo : Diagnostic, Opportunités et Perspectives. ”, c’est le titre d’un ouvrage, qui deviendra peut être un best-seller au regard de la richesse et de la pertinence de ses informations, que viennent de publier M. Oasis Kodila Tedika et Modeste Nyembo Kakanda, aux éditions Médias Paul en 2021. Cet ouvrage de 256 pages qui contient, en plus de l’introduction et de la conclusion, douze chapitres

[1) Le comportement de l’épargne en RDC ;

2) La mobilisation fiscale ; 3) Les ressources naturelles, un atout ml géré ; 4) L’aide publique au développement, un supplément essentiel ;

5) La contribution des institutions de Bretton Woods et sa sœur ;

6) Penser aux fuites des capitaux ;

7) Financer le développement par la diaspora ;

8) Possibilité de l’endettement extérieur ;

9) Intéresser le secteur privé aussi ;

10) Un développement du secteur financier en faveur du développement durable ;

11) Financement vert, une opportunité à saisir ; et enfin,

12) Des idées pour un financement innovant ] a été porté sur les fonts baptismaux, le jeudi 23 septembre 2021, au Pullman Grand Hôtel de Kinshasa, au cours d’une conférence-débat organisée conjointement par l’Ambassade du Royaume de Belgique et la Délégation de l’Union Européenne. Cette activité de haute portée scientifique et environnementale a poursuivi comme objectif, promouvoir une étude sur le financement du développement durable en RDC. Réalisée par ces deux chercheurs de l’Observatoire Congolais du Développement Durable (OCDD), cette étude examine un certain nombre des pistes que la RDC pourrait explorer pour mobiliser le financement nécessaire à la réalisation de l’Agenda 2030.

Résumé de l’ouvrage

En effet, les deux économistes de l’OCDD et du PNUD-RDC ont évalué à minima un investissement total pour l’atteinte des Objectits de Développement Durable de l’ordre de 32 milliards de dollars américains l’an. Ces chiffres ne sont pas loin des estimations du Fonds Monétaire International (FMI). Dans l’entre-temps, le budget national, à son plus haut niveau de ces dernières décennies, n’a jamais dépassé 8 milliards USD. II n’y a pas à être un génie de l’économie ou des mathématiques pour comprendre que l’écart est trop important. En plus, les recettes totales représentent en moyenne près de 11% de la richesse nationale, mesurée par le Produit Intérieur Brut (PIB) au cours de ces dernières années. Quant au coût d’investissement minimal pour réaliser cet Agenda 2030, comme susmentionné, il représente plus de 50% du PIB. A en croire ces chiffres, le financement du développement durable devient hypothétique.

Oasis Kodila Tedika et Modeste Nyembo Kakanda ne sont pas défaitistes dans ce livre. Ils dressent dans cet ouvrage un diagnostic, sans concession, sur cette question de financement. La puissance des chiffres avancés force l’optimisme, en démontrant les opportunités qui s’offrent à la RDC. Les auteurs proposent justement des pistes claires susceptibles de nous emballer dans leur optimisme, car, au bout de la lecture, il devient clair qu’il est possible de financer le développement durable en RDC.

A propos des auteurs

Oasis Kodila Tedika est reconnu comme le 14ème meilleur économiste chercheur africain évoluant en Afrique dans le classement IDEAS du Research Papers in Economies (RePEc) pour ces dix dernières années. Il est expert à l’OCDD et Consultant aussi bien dans les institutions internationales que nationales.

Economiste de l’Université de Grenoble Alpes (France), Modeste Nyembo Kakanda est actuellement Coordonnateur national à l’OCDD. Il a été Consultant au PNUD et au Ministère des Affaires sociales de la RDC.

Nota Bene

Cet ouvrage qui, nous l’espérons, s’écoulera sur le marché du livre comme des petits pains, ne reflète que les opinions de ses auteurs. Les bailleurs (Ndlr : Ambassade de Belgique et l’UE) y ont contribué uniquement pour favoriser la discussion autour de ce sujet important, ce qui ne signifie pas que toutes les opinions exprimées dans le livre sont endossées.

Il sied de noter que les Ambassadeurs de l’UE et de la Belgique ont pris la parole pour montrer à la fois la pertinence de cette étude et la nécessité pour le Congo d’emprunter un nouveau modèle de développement qui soit durable.

Dieudonné Buanali

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top