INFRASTRUCTURE

Visite du DG Jean Mabi et du CP David Mukeba à l’Ex-Maman Yemo Les travaux avancent à pas de géant (Les ouvrages seront livrés en juin 2023)

L’hôpital général de référence de Kinshasa, Ex-Maman Yemo, va bientôt revêtir sa plus belle robe d’antan. Les travaux de réhabilitation et modernisation de cet hôpital avancent à pas de géant. Accompagné par David Mukeba, Conseiller Principal du Chef de l’Etat au collège des infrastructures, Jean Mabi Mulumba, Directeur Général du Bureau Central de Coordination (BCeCo), a effectué une visite d’inspection de ces travaux et, a palpé du doigt l’évolution de ce projet initié par le Président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo qui tient mordicus à l’amélioration des conditions d’accès aux soins de santé de la population congolaise. La visite a eu lieu le samedi 12 novembre dernier dans l’avant-midi. Il faut souligner que les impressions de ces officiels ont été bonnes, car les travaux ont sensiblement évolué et, ont déjà atteint l’étape de finition.

« Avec le Directeur Général du BCeCo, nous venons de faire la ronde de ce grand chantier qui voudrait voir après plusieurs décennies l’hôpital général, Ex-Maman Yemo qui faisait autrefois la fierté de notre pays, mais qui au finish est devenu un mouroir, portait sa plus belle robe. Et ce grand projet s’inscrit dans le cadre de la politique de réhabilitation et modernisation des infrastructures prôné par le Chef de l’Etat », a expliqué David Mukeba devant la presse.

D’ailleurs, pour lui, l’évolution de ce projet n’est pas surprise d’autant plus qu’elle démontre déjà le côté pragmatique du Chef de l’Etat qui au lendemain de sa prise de fonction, avait fait la promesse d’offrir aux congolais la politique de couverture de santé universelle. Et offrir cette politique suppose qu’il y ait un accès facile aux soins de santé de qualité par l’ensemble des peuples congolais. « Et on ne prétendre offrir à un peuple des soins de qualité si on ne met pas en à sa disposition des infrastructures sanitaires de qualité », a-t-il dit.

Par ailleurs, il est intéressant de signaler que ce projet de réhabilitation et modernisation de l’ex-Maman Yemo est une niche d’opportunités financières pour les congolais, car le gouvernement les a mis en contribution pour pouvoir concourir à sa conception avec l’objectif de parvenir à la création des millionnaires congolais. C’est notamment l’entreprise Yambo et associés qui joue le rôle du Bureau d’Etudes. Il faut aussi signaler que le maître d’ouvrage est le ministère de la santé publique hygiène et prévention, et le maître d’ouvrage délégué est le BCeCo.

Déroulement des travaux

Selon le Conseiller Principal David Mukeba, le projet est dans son contrat et il est limité dans le temps et dans l’espace. « Mais à en croire le dire de la mission de contrôle, on aura tous les livrables prêts au mois de juin 2023. Et le Chef de l’Etat sera fière d’accompagner le Directeur Général du BCeCo pour venir mettre en œuvre ce projet », a-t-il révélé.

Pour sa part, Eugène Yala, architecte et AG de Yambo et Associés, a rassuré que les travaux se déroulent totalement bien. Ils ont débuté au mois d’octobre 2021 et seront achever en octobre 2023. Nous évoluons vraiment bien. « Nous sommes puisqu’à la fin bien que les travaux de finition nous prennent beaucoup de temps », a-t-il encore assuré avant de signaler que les grandes œuvres ont déjà terminé. « Et au mois de juin, comme on l’a dit, nous allons livrer pour la première phase », a-t-il soutenu.

Pour la première phase de ce projet, trois construction et une réhabilitation sont être réalisées. Dans les trois constructions, il y a un bâtiment à six niveaux comprenant quatre étages, un rez-de-chaussée et plus un sous-sol. Ensuite, il y a le bâtiment d’urgences qui sera l’entrée principale de l’hôpital général de référence, Ex-Maman Yemo. Enfin, la construction de la morgue.

En plus de ces trois bâtiments, il y a une réhabilitation qui est en train d’être faite. Il s’agit du pavillon 13.  C’est le premier pavillon construit en 1912 à l’époque coloniale. Il faut signaler que ce bâtiment a été gardé intact et n’a pas été démoli pour qu’il reste un patrimoine national. Du reste, la troisième phase, c’est la phase de l’excavation. Et ce sont les chinois qui ont gagné le marché. Il s’agit l’entreprise CCECC qui est déjà à pied d’œuvre pour ériger un autre bâtiment. Les travaux ont déjà duré deux mois et ils évoluent normalement.

Djodjo Mulamba

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top