Economie

Zones d’ombres autour du Projet de lithium de Manono : Les précisions de la COMINIERE SA

Après la compagnie minière AVZ Minéralz, c’est le tour de la société COMINIERE SA de sortir aussi  de sa clandestinité. Au cours d’un point de presse qui s’est tenu le samedi 30 juillet 2022 à Kinshasa, la COMINIÈRE a aussi donnée sa version des faits sur le projet de lithium de Manono. D’après son avocat conseil, Popol Mwamba, ” la COMINIERE n’a jamais été associé à l’étude de faisabilité du projet de lithium de Manono alors qu’elle devait participer pour apporter ses amendements “.

Contrairement à La société AVZ qui a affirmée qu’elle a agit conformément aux clauses du Contrat de Jointe Venture (CJV), la COMINIERE SA regrette le manque de considération de la part de son partenaire. ” Jusqu’à la compilation de l’étude de faisabilité, COMINIERE SA n’a jamais été informée de ma hauteur d’investissements engagés par AVZ dans DATHCOM MINING SA pour la réalisation de travaux de recherches sur la première (25%) ce, en violation des dispositions de l’article 6 (e) de la CJV “, a noté l’avocat Popol Mwamba.

Outre ce grief formulé contre l’étude de faisabilité réalisée par AVZ Minéralz, la COMINIÈRE SA reproche à son partenaire d’avoir intégré dans cette étude la centrale de Mpyana Mwanga alors qu’il s’agissait un patrimoine exclusif de la COMINIERE car aucun accord n'a été signé, précise maître Mwamba, entre COMINIÈRE SA et AVZ Power.

La COMINIERE s’inscrit aussi contre l’affirmation selon laquelle AVZ possède 75% des actions totalement cristalisées par le fait que Jin Chen, la filiale de Zijin, n’est pas actionnaire de DATHCOM Mining SA. Selon elle, ” la cession vantée des 750 actions entre AVZ International PTY Limited et Green Holding Lithium PTY LTD est loin d’avoir resoevtr les dispositions légales et statutaires applicables en l’espèce. Qu’il en résulte, que toutes les résolutions s’y rapportant seront nulles et de nul effet “.

Du reste, l’avocat conseil Popol Mwamba a souligné que dans le cadre du d’étain et de lithium de Manono, la COMINIÈRE SA et l’Etat conservent leurs prérogatives d’apprécier les performances de leurs performances dans le projet relativement aux engagements initiaux. ” Et en cas de méforme, un recadrage stratégique peut s’avérer nécessaire pourvu que l’intérêt général de tous les congolais soit sauvegardé “, a-t-il soutenu.

Djodjo Mulamba

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top