Politique

Arrestation des bandits armés en Ituri : Le lieutenant-général Johnny Luboya promet de poursuivre leur traque

La traque des groupes armés et fauteurs des troubles dans la province de l’Ituri demeure la préoccupation majeure des Forces de défense et de sécurité qui ont mis la main sur 7 présumés criminels spécialisés dans le vol à main armée dans la ville de Bunia, dont 5 sujets ougandais présentés au gouverneur militaire, le Lieutenant-général Johnny Luboya N’Kashama et à la population ce mercredi 22 décembre par l’administrateur policier du territoire d’Aru. Cités dans plusieurs cas de meurtre et de vol à main armés, ces présumés criminels ont été arrêtés avec 3 armes AK47 et 10 chargeurs garnies explique le Commissaire Divisionnaire Adjoint NGOY SENGELWA, Commandant de la Police Nationale du Congo en Ituri.

C’est depuis plusieurs mois que la ville de Bunia est la cible des attaques des bandes armées. Des attaques qui ont causé la mort de nombreuses personnes. Mais les forces de l’ordre ne dorment pas pour barrer la route à ces bandes armées. Au début de cette semaine, elles ont arrêté 7 présumés auteurs des vols en main armées dans cette ville. Mais, d’autres sont en fuite , a fait savoir le Commissaire Divisionnaire Adjoint Ngoy Sengelwa.

Ces bandes armées n’opérent pas seules. Elles sont en connivence avec certains habitants de la ville de Bunia. D’après les autorités militaires, un taximan a avoué avoir facilité les opérations de ces hors-la-loi. A côté de ce taximan, un policier déserteur qui a rejoint la milice CODECO, est accusé d’avoir participé à la récente attaque perpétré dans la commune rurale de Mungwalu” , a renseigné le Commandant de la Police Nationale de l’Ituri avant d’ajouter que ses deux autres collègues sont également en fuite.

Prenant la parole, le Lieutenant-général Johnny Luboya a tenu à rassurer que les forces de défense et de sécurité qu’il commande vont poursuivre la traque de ces hors-la-loi pour restaurer l’autorité de l’Etat et imposer la paix dans cette province en proie aux violences armées.

Pour sa part, l’autorité territoriale qui a salué le travail abattu par les services de sécurité, invite sa population à la vigilance. ” Coup de chapeau aux services de sécurité mais la population doit restée vigilante et dénoncée tout mouvement suspect puis que nous devons plutôt faire avancer Aru et non le détruire. Tout fils ou fille d’Aru qui sera attrapé dans un tel acte, sera sévèrement puni “, a-t-elle prévenu.

Pour rappel, ces hors-la-loi avaient réussi à voler deux véhicules appartenant aux humanitaires du HCR Ougandais puis vendus et cachés dans une clôture dans la commune d’Aru et ont été arrêtées grâce aux alertes des services de sécurité Ougandais.

Djodjo Mulamba

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top