Politique

Au cours d’une conférence de presse Franck Diongo se déclare candidat président aux élections de 2023

Le président national du Mouvement Lumumbiste Progressiste (MLP) Franck Diongo Shamba a, comme annoncé dans notre dernière édition de Geopolis Hebdo, animé le mercredi 20 juillet dernier une conférence de presse au cours de laquelle il a eu donné sa position sur la situation actuelle du pays et evaluer son parti politique depuis sa création jusqu’à nos jours. Pour lui le regime du Chef de l’État Félix Tshisekedi est considéré comme espoir déçu par le peuple congolais, il a annoncé officiellement que son parti se désolidarise avec ce regime, ainsi il s’engage à le combattre rigoureusement de par toutes les voies démocratiques. Sur le plan économique selon lui, la situation est très graves. Concernant les élections, il s’est déclaré candidat aux élections de 2023. Le Centre Interdiocésain à Kinshasa Gombe est le cadre choisit pour le déroulement de cette activité politique.

En effet, devant toutes les presses confondues, les cadres et militants du MLP, le numéro 1 de ce parti est passé en révue la situation générale de la RDC et a donné une lumière sur les questions de la Gouvernance du pays qu’il a subdivisé en 8 points.

Il a fait savoir qu’aux yeux des congolais, l’actuel régime représente une menace sérieuse contre la démocratie, l’unité, l’avenir du Pays et son destin. “Il est un obstacle à la construction de notre destin pour une société libre et prospère. L’actuel régime au pouvoir a choisi volontairement et délibérément de s’écarter de l’identité de la doctrine, de la philosophie générale, de la vision ainsi que du schéma tracé par l’immortel feu E.Tshisekedi Wa Mulumba mon Maitre, rejetant ainsi son œuvre, son combat et son héritage”, a-t-il déclaré. Pour Franck Diongo, l’actuel régime est considéré comme un espoir déçu par le peuple congolais.

Concernant les élections, le président national de MLP, a fait savoir qu’il est candidat aux élections prochaines et alignera les candidats aux élections législatives pour la conquête du pouvoir devise de chaque parti politique. Et a également invité la population congolaise à rejeter avec force le vote électronique au cas où la CENI s’obstinera de l’imposer.

De ce qui est la situation économique de la République Démocratique du Congo, le Progressiste avéré, a fait entendre que la situation est très grave dans ce domaine. Sur le plan climat des affaires il faut se demander pourquoi les investisseurs ne viennent pas.

Au regard de tout ce qui précède, la formation politique de Franck Diongo renouvelle son engagement et son serment fait au peuple congolais, celui de continuer avec le combat de Patrice Emery Lumumba et Étienne Tshisekedi conformément aux principes, valeurs et schéma tracés par ces derniers pour la construction d’une société libre et prospère.

Et d’ajouter, comme il n’a pas géré avec l’actuel régime au pouvoir, d’où, il laisse entendre qu’il n’endossera pas un seul instant, son bilan «largement négatif».

Il faut retenir que la conférence a tourner au tours de ces 8 points à savoir:
1. La promotion de la démocratie, de l’Etat de droit et de la gouvernance;

2. La situation socio-économique du pays;

3. La question des infrastructures:

– Port en eaux profondes de Banana;

– Projet de 100 jours.

4. Le programme de développement local de 145 Territoires (PDL-145T);

5. Le climat des affaires ;

6. L’éducation;

7. La guerre dans l’EST et l’état de siège;

8. La diplomatie de la RDC .

Blandine Bampala

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top