beauté

La cosmétique : Le Make-Up, un business rentable

Le mot “Make-Up” est un anglicisme qui signifie maquillage. Le maquillage est l’ensemble des artifices utilisés pour rendre son visage plus joli. Elle peut aussi désigner l’utilisation des produits cosmétiques pour l’embellissement du visage, notamment de sa peau, et la modification des traits du visage et du corps pour la création de personnages au cinéma ou au théâtre. A l’ère actuelle, un constat a éveillé notre curiosité, celle de connaître à quel point cette activité économique est devenue de plus en plus sollicitée par les femmes de tous les âges confondus. Combien les femmes sont-elles prêtes à payer pour s’embellir lors de grandes occasions.

A travers le monde, 1 femme sur 5 se maquillent tous les jours. Le maquillage a réussi alors à prendre une place importante dans le quotidien de celles-ci.

Pour certaines femmes, il est hors de question de mettre un pied hors de leurs domiciles sans s’être pomponnées le visage. Le maquillage se fait maintenant suivant les différentes tendances ce qui pousse les femmes congolaises d’être à la recherche des meilleurs maquilleurs de la ville pour avoir un plus beau rendu selon leurs exigences mais qui dit meilleur maquilleur, dit prévoir un budget un peu plus élevé que le montant habituel. Pour d’autres femmes, le naturel est ce qu’elles préfèrent car elles peuvent se passer de tous ces artifices et assumer leur beauté au naturel en toutes circonstances.

Pour avoir ’amples détails sur l’univers du maquillage à Kinshasa, Claudia Bokelo, maquilleuse et esthéticienne a partagé son expertise en matière de maquillage et donné la grille tarifaire du Make-up qui varie à travers la ville. « Dans le salon où je travaille, nous faisons deux types de maquillage: Le maquillage nude (de jour) et le maquillage de soirée. Le maquillage nude revient à 10$ et celui de soirée à 20$. Il est important de protéger la peau de nos clientes. Alors, nous optons toujours pour des produits de  bonne qualité. Par exemple, nous utilisons la marque de fond de teint américaine “Maybeline” pour sa qualité. Pour moi, la base d’un bon maquillage, c’est lorsque le teint est bien travaillé.  C’est ça même la beauté d’un maquillage bien réalisé », a-t-elle expliqué.

Et d’ajouter : « Le prix du Make-Up varie d’un salon de beauté à un autre. De manière générale, Il peut aller de 10$ au minimum à 50$ au maximum dépendant des cérémonies et des exigences de la cliente », a-t-elle dit.

Quant à elles, les clientes ont aussi eu leurs mots à dire en ce qui concerne leur motivation par rapport au fait de vouloir se faire maquiller pour des événements qu’elles estiment être spéciaux. « Je me préfère au naturel oui mais pour des occasions particulières je n’hésite pas à aller me faire maquiller et paraître encore plus belle et attrayante que d’habitude. Il y a des événements qui ne reviennent pas deux fois. Donc, j’estime qu’il est nécessaire de se faire sublimer surtout lorsqu’on en a le moyen. Je dirai que le maquillage devient mauvais lorsqu’on en fait une obsession et que l’on ne peut pas s’en passer peu importe les circonstances. Généralement je dépense 20$ pour le maquillage jour et 25$ pour le maquillage de soirée », s’est exprimé Jemima Ngoyi.

Le Make-Up est généralement réalisé par un professionnel mais selon les sources interrogées, il faudrait aussi souligner le fait que certaines femmes ont opté pour des formations en maquillage pour le réaliser seule afin de minimiser les dépenses. Le prix de ces formations peuvent aller au delà de 100$.

Économiquement parlant, l’Afrique en général et la RDC en particulier ne bénéficient pas directement des revenus en matière des produits de beauté. Le taux d’importation des produits cosmétiques dans le marché africain devrait atteindre 653 millions USD d’ici 2024, avec un TCAC (taux de croissance annuel composé) de 4,9 % au cours de la période de prévision.

Damany Mujinga et Maryse Boleli

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top