ACTUALITE

Sécurité : L’UPDF et les FARDC lancent la phase 2 des opérations contre les ADF

L’armée Ougandaise entame la deuxième phase de l’opération conjointe qu’elle mène aux côtés des FARDC à l’Est de la RDC. Cette deuxième phase mène l’UPDF et les FARDC aussi bien en Ituri que dans le Nord-Kivu où les opérations étaient lancées le 30 novembre 2021. Mercredi 9 février, Muhoozi Kainerugaba, chef de l’armée de terre de l’UPDF a déclaré : “Je suis heureux d’annoncer que les forces conjointes FARDC/UPDF ont capturé l’aérodrome de Boga, dans la province d’Ituri. Les ADF courent aussi vite qu’ils peuvent devant nos troupes invincibles ! La victoire est à nous !”.

Cette annonce devrait réjouir plusieurs personnes dans la province de l’Ituri où des groupes armés ont perpétré des massacres, dont le dernier il y a tout juste une semaine, a coûté la vie à 60 personnes dans un camp des déplacés. Le lancement des opérations militaires conjointes était attendu même par les députés de l’Ituri, frustrés de voir la multiplication des attaques contre les civils. En plus de l’UPDF et les FARDC, la MONUSCO a lancé le 6 février une opération à Uzi, à environ 15 kilomètres au sud de Djugu, toujours en Ituri où la présence de miliciens CODECO était signalée en préparation de possibles nouvelles attaques contre des sites de déplacés.

Le commandant général de l’opération Shujja, le général de division Kayanja Muhanga (de L’UPDF) a annoncé également que les deux forces ont ouvert la route Burasi – Boga sur le site de débarquement de Burasi en RDC. Cette route, un tronçon d’environ 50 km qui faisait l’objet des travaux conjoints entre les FARDC et l’UPDF, peut de nouveau être utilisée.
Cette route reliera Mbau, Ouicha, Eringeti, Kainama, Tchabi, Olamoyo, le pont de la rivière Semulik jusqu’à Mukakati, formant ce que les Congolais appellent communément “le triangle de la mort” dans le Nord-Kivu. “Cela signifie que si cette route sécurisée est ouverte, nous aurons couvert le triangle de la mort. Nous aurons encerclé l’ennemi qui opère dans ce triangle,” explique Général Muhanga Kayanja.

Les opérations conjointes dans le Nord-Kivu rencontrent aussi du succès, toujours selon le général de division Kayanja Muhanga. Cet officier Ougandais a déclaré que la phase 1 des opérations “a porté un coup dévastateur à l’ADF : beaucoup sont morts, d’autres ont été blessés et le reste s’est dispersé. Nous sommes maintenant à la recherche de ceux qui se sont dispersés et nous finirons par les avoir”. Le général a ajouté que les ADF doivent se rendre maintenant.

Au-delà, des ADF, les forces alliées de l’Ouganda et de la RDC doivent s’attendre à rencontrer la résistance d’autres groupes armés locaux, notamment les CODECO, les Mai Mai en Ituri ou encore les M 23 à Rutshuru, au Nord-Kivu. Selon les informations de la Monusco, dans ces provinces, les groupes armés tendent à se regrouper dans des zones parfois difficiles d’accès pour donner la réplique ou encore s’attaquer à des civils.

Patrick Ilunga

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

Site développé & hebergé par Justin Tshims

CONTACTEZ-NOUS !

Editeur-Responsable : William Albert Kalengay
Bureau : Avenue Isiro, n°28, Kinshasa-Gombe, RDC
Ref.: Ancienne ambassade de Belqique
Tél. : +243998110441
E-mail : geopolismag@yahoo.fr

Copyright © 2016 Geopolis Magazine

To Top